Archive | avril 2014

Burlesque encore : on y était ! (toujours le spectacle ‘Marée basse’)

 

2014-04-04 15.42.20

2014-04-04 15.42.55

2014-04-04 15.43.54Spéciale dédicace à M’sieur Lambert !

2014-04-08 19.01.02Détail de la caravane du Lambert

 

Publicités

Insomnie et vacances

Ne pas avoir besoin de dormir ou se reposer comment y parvenir? nous avons la solution : devenir insomniaque ! Ne jamais dormir; on aurait le temps de tout faire, même de partir en vacances.

insomnie

Sans logement, comment gérer sa fatigue

Est-ce possible de gérer sa fatigue quand le bruit, le lieu où on dort ne permet pas de dormir normalement ? Il faut se lever tôt, déjeuner et prendre sa douche à la même heure, dans les mêmes lieux, cela suppose des contraintes de temps, et un effort personnel qui est dur à gérer, parce qu’il est répétitif et que parfois il faut attendre longtemps pour l’obtenir. C’est pour cela que de temps en temps les personnes sans logement fixe n’arrivent pas à gérer leur fatigue. Il y a des jours ou tout simplement on a pas la possibilité d’être soi-même, sympathique, amusant, ou même tout simplement parler avec les autres devient difficile. Même les médicaments, les personnes sympathiques que l’on rencontre, n’arrivent pas à gérer cette fatigue. Cela semble logique, encore que beaucoup de personnes ne pensent pas à cela en premier lieu. Ils pensent plutôt que la personne n’est pas sociable, alors que ce n’est pas forcement le cas, c’est tout simplement une fatigue qui n’arrive pas à partir pour toutes les raisons évoquées ci-dessus.

L.D

Ces merveilleux fous volants…

Moranne saulnier  concorde

Ce weekend, s’est tenu le 4è carrefour de l’air au musée de l’air et de l’espace du Bourget, dont l’objectif simple est de permettre à des musées, associations et collectionneurs aéronautiques de se rassembler afin d’échanger, de partager leur passion et rencontrer le public. Et le moins que je puisse dire, c’est mission réussie.

Tout était réuni pour que cette manifestation soit une réussite, le cadre pour commencer, le lieu sacré français de l’aviation, l’aéroport du Bourget, abritant le musée de l’air et de l’espace, dont la collection va de la fin du XIXe siècle à la fin du XXe. C’est dans l’antre des deux concordes, l’avion commercial le plus rapide du monde, avec le prototype et le Sierra Delta, que j’ai eu la chance de rencontrer ces passionnés, rénovant des avions, des bases aériennes ou simplement qui se souviennent, de l’escadron Normandie Niemen ou de Célestin Adolphe Pégoud, premier à sauter en parachute d’un avion, à réaliser un looping et à voler la tête en bas, mais surtout, premier as de l’aviation Française en 1914/1915. Que dire aussi de ces citoyens qui maintiennent le souvenir de port aviation, premier aéroport organisé au monde, en 1909 à Viry Châtillon, ou encore du SNAFU spécial, ce DC3 C47 Dakota qui parachuta les GI’S le 6 juin 1944, retrouvé en Bosnie, sauvé et rénové, il volera à nouveau au dessus de la Normandie le 6 juin prochain avec l’un de ses pilotes, aujourd’hui âgé de 95 ans à son bord. Même les avions de la réserve du musée étaient de sorti, MIG, Sukkoy,  SAAB et le canadair de la protection civile, pour cette occasion.

La photo en tête d’article résume bien ce feu qui nous anime tous, amoureux de ce qui vole, des bases aériennes etc. Il s’agit, du Morane Saulnier type H, qui permit à Roland Garros de traverser la méditerranée, le 23 septembre 1913, à la vitesse moyenne de 101 kilomètres à l’heure, en 7 heures et 53 minutes, entre Fréjus et Bizerte en Tunisie. Au second plan, le moteur du concorde, qui, 53 ans plus tard, relira Paris et New York en trois heures atteignant la vitesse de mach 2.

Jamais dans l’histoire de l’humanité des progrès n’ont été aussi rapides que dans l’industrie aéronautique. Le génie de l’homme pour réaliser son plus vieux rêve, celui d’Icare, ne cesse de nous mener plus loin, plus rapidement et de façon plus confortable, mais il est aussi important de préserver ce patrimoine unique que nous ont laissés nos ainés. Alors rendez vous l’année prochaine pour la cinquième édition du carrefour de l’air, qui, je n’en doute pas, sera aussi une réussite – et permet d’accéder au musée du Bourget gratuitement.

 

Les bonnes adresses de restos solidaires

Paris compte 7 restaurants solidaires

La mairie de paris a ouvert 7 restaurants solidaires,pour les plus démunis qui bénéficient des repas gratuits, dans les Ve, VIIIe, Xe, XIe, XIVe,XVIIe et  XX en remplacement de la distribution alimentaire debout « Cœur de Paris » au Père Lachaise, pour apporter une aide alimentaire de meilleure qualité, mieux répartie sur le territoire et servie dans un cadre plus accueillant.ces restaurant servent  jusqu’à 150 repas, du lundi au samedi, de 17h30 à 20h. sauf au restaurant Europe (18 à 20h). Une distribution de colis aura lieu le samedi soir dans les restaurants fermés le dimanche (Réservoir, Boutebrie, Europe).
Ces restaurants solidaires permettent d’offrir un repas notamment aux familles démunies, qui représentent près de 20% des publics accueillis (avec un mobilier adapté pour les enfants en bas âge), mais également à des femmes et des hommes seuls et sans abri. Depuis leur ouverture, ils ont accueilli quotidiennement jusqu’à 850 personnes et servi en une année près de 200 000 repas.
Pour accéder à ces restaurants, les usagers sont munis d’une carte mensuelle ou d’un coupon journalier délivrés par les services sociaux et les associations partenaires, ce qui permet de maîtriser les flux de publics et ainsi d’assurer aux usagers qu’ils pourront dîner dans le calme.

Boutebrie : 15 rue de la Parcheminerie 75005  –  RER B Saint-Michel – Notre Dame
Ouvert du lundi au samedi – capacité en soirée de 150 personnes

Epinettes : 51 rue des Epinettes 75017 –  Métro Porte de Saint-Ouen
Ouvert du lundi au samedi – capacité en soirée de 150 personnes

Europe : 11 rue de Maleville 75008  –  Métro Miromesnil
Ouvert du lundi au samedi – capacité en soirée de 150 personnes

Vellefaux : 66 av. Claude Vellefaux 75010  – Métro Colonel Fabien
Ouvert du lundi au dimanche – capacité en soirée de 240 personnes

Chanzy : 6 rue de Chanzy 75011  –  Métro Charonne
Ouvert du lundi au samedi – capacité en soirée de 150 personnes

Artistes : 55-57 rue du Montparnasse 75014  –  Métro Montparnasse-Bienvenue
Ouvert du lundi au dimanche – capacité en soirée de 180 personnes

Réservoir : 2-4 rue de la Justice 75020  –  Métro Saint-Fargeau
Ouvert du lundi au samedi – capacité en soirée de 150 personnes

En savoir plus surhttp://www.evous.fr/Dans-5-restaurants-solidaires-Paris-accueille-chaque-jour-850-personnes,1166801.html#wM37hJalJwcm4Xfr.99

Synthèse gouvernement valls

Le nouveau gouvernement de Manuel Valls

C’est un gouvernement « resserré » : 16 ministres seulement au total , plus le Premier ministre. Les ministres des Affaires étrangères et du Développement international, Ministre de la Justice, Ministre de l’Economie, du Redressement productif et du Numérique, Ministre des Affaires sociales, Ministre de la Défense, Ministre des Droits des Femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Ministre de la Décentralisation, Ministre de la Culture et de la communication, Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, porte-parole du gouvernement n’ont pas changés. Nous publions seulement les nouveaux ministres :

– ministre des Finances et des Comptes publics
ancien : Pierre Moscovici
nouveau : Michel Sapin
Membre du Parti socialiste, il a été député de l’Indre et des Hauts-de-Seine, ministre délégué auprès du ministre de la Justice(mai 1991 – avril 1992, gouvernement Édith Cresson), ministre de l’Économie et des Finances (avril 1992 – mars 1993,gouvernement Pierre Bérégovoy) et ministre de la Fonction publique et de la Réforme de l’État (gouvernement Lionel Jospin). Il a aussi été président du conseil régional du Centre de 1998 à 2000 puis de 2004 à 2007. Il est élu en 2007 député de l’Indre etmaire d’Argenton-sur-Creuse. De mai 2012 à mars 2014, il est ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social dans le gouvernement Ayrault. Le 2 avril 2014 il est nommé du nouveau gouvernement de Manuel Valls
L’arrivée de Michel Sapin aux Finances a été bien accueillie par l’Union européenne car il « s’est taillé une bonne réputation en tant que ministre du Travail », explique notre correspondant à Bruxelles, Hughes Beaudouin.

Ministre de l’Education nationale, Enseignement supérieur et Recherche :
ancien: Vincent Peillon
nouveau : Benoit Hamon
Benoît Hamon, né le 26 juin 1967 à Saint-Renan (Finistère), est un homme politique français. Ancien député européen, il est porte-parole du Parti socialiste de 2008 à 2012 et conseiller régional d’Île-de-France depuis 2010.
Le 16 mai 2012, il est nommé au poste de ministre délégué à l’Économie sociale et solidaire auprès de Pierre Moscovici, ministre de l’Économie et des Finances dans le gouvernement Jean-Marc Ayrault I, il devient ministre délégué à l’Économie sociale et solidaire et à la Consommation dans legouvernement Ayrault II. En juin 2012, il est élu député de la onzième circonscription des Yvelines. Le 2 avril 2014, il est nommé ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche au sein du gouvernement Vall

Ministre du Travail, de l’Emploi et du Dialogue social :
ancien : Michel Sapin
nouveau: François Rebsamen.
François Rebsamen, né le 25 juin 1951 à Dijon (Côte-d’Or), est un homme politique français membre du Parti socialiste et ministre du Travail, de l’Emploi et du Dialogue social.
Proche de François Hollande, dont il a été le second au Parti socialiste de novembre 1997 (congrès de Brest) à novembre 2008 (congrès de Reims), il est maire de Dijon, président de la Communauté d’agglomération du Grand Dijon, sénateur de Côte-d’Or et président du groupe socialiste au Sénat. Le2 avril 2014, il est nommé au poste de ministre du Travail, de l’emploi et du dialogue social dans le gouvernement Manuel Valls.

Ministre de l’Intérieur:
ancien : manuel valls
nouveau : Bernard Cazeneuve
Bernard Cazeneuve, né le 2 juin 1963 à Senlis (Oise) , est un homme politique français, membre du Parti socialiste.
Député-maire de Cherbourg-Octeville et président de la communauté urbaine de Cherbourg, il quitte ses fonctions après sa nomination commeministre délégué aux Affaires européennes dans le gouvernement Jean-Marc Ayrault I le 16 mai 2012. Le 19 mars 2013, il est nommé ministre délégué au Budget dans le gouvernement Ayrault II après la démission de Jérôme Cahuzac1. Le 2 avril 2014, il devient ministre de l’intérieur dans legouvernement Valls2

Ministre du Logement et de l’Egalité des territoire :
ancien : cécile duflot
nouveau : Sylvia Pinel
Sylvia Pinel, née le 28 septembre 1977 à L’Union en Haute-Garonne, est une femme politique française, membre du Parti radical de gauche et députée de Tarn-et-Garonne (2e circ.) entre 2007 et 2012, réélue à cette dernière date. Après avoir été ministre déléguée puis ministre de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme dans les gouvernements Jean-Marc Ayrault I et II lors de l’accession de la gauche au pouvoir en 2012, elle est ministredu Logement et de l’Égalité des territoires dans le gouvernement Manuel Valls depuis le 2 avril 2014

Ministre des Outres mer :
ancien : Victorin Lurel
nouveau :George Pau-Langevin, née le 19 octobre 1948 à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe), est une avocate et personnalité politique française, membre du Parti socialiste depuis 1975. Elle est députée de la vingt et unième circonscription de Paris et conseillère municipale du 20e arrondissement de Paris. Le 16 mai 2012, elle est nommée ministre déléguée auprès du ministre de l’Éducation nationale, chargée de la Réussite éducative, dans le gouvernement Jean-Marc Ayrault.
Le 2 avril 2014, elle est nommée ministre des Outre-Mer dans le gouvernement de Manuel Valls1

ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie :
Ségolène Royal, pour l’état civil Marie Ségolène Royal, née le 22 septembre 1953 à Ouakam, près de Dakar1,2 (Sénégal, alors partie de l’Afrique-Occidentale française), est une femme politique française, membre du Parti socialiste
Conseillère du président François Mitterrand dans les années 1980, elle a été députée des Deux-Sèvres et ministre des gouvernements Pierre Bérégovoy et Lionel Jospin.
En 2007, Ségolène Royal est la première femme française à accéder au second tour d’une élection présidentielle, mais elle est battue par Nicolas Sarkozy, ne récoltant que 46,94 % des suffrages exprimés. Battue lors de l’élection au poste de premier secrétaire du Parti socialiste en 2008, elle l’est de nouveau au premier tour de la primaire socialiste de 2011, avec 7 % des suffrages. Enfin, en juin 2012, elle échoue aux élections législatives dans la première circonscription de la Charente-Maritime face à un socialiste dissident, Olivier Falorni.
Présidente du conseil régional de Poitou-Charentes depuis avril 2004, elle est vice-présidente de l’Internationale socialiste depuis juillet 2008. Elle est également vice-présidente et porte-parole de la Banque publique d’investissement de janvier 2013 à avril 20143.
Le 2 avril 2014, elle est nommée ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie4 au sein du gouvernement Valls5. Suite à sa nomination au gouvernement, elle renonce à son poste à la présidence de la région Poitou-Charentes6.
Ancienne compagne de François Hollande, elle est la mère de leurs quatre enfants

L.D et S.T

Petit bilan….

Que dire sur ce qui s’est passé depuis le 5 février dernier et ce premier article sur snowpiercer ?

Lorsque j’ai débuté ces chroniques, je n’avais pour autre but que de décrire, selon ma vision, celle d’un ingénieur diplômé, la vie dans la grande précarité et l’analyse que j’en ai faite.
5 février-9 avril, j’ai fait le compte du nombre de CV envoyés ces derniers jours , plus l’impression de jeter des bouteilles à la  mer avec le vain espoir qu’un inconnu la trouve et la lise, plusieurs centaines, ce qui je suis sûr, aurait-été plus efficace.Quelles sont les symptômes dont souffre aujourd’hui notre société ?
Manque de vision sur le long terme, incapacité à se projeter dans des projets d’envergure, inaptitude à voir autre chose que le bout de ces chaussures, etc., cette maladie a un nom, sinistrose aiguë, entretenue politiquement et médiatiquement, ce mal insidieux, ronge tout.

Vous êtes dans votre case, vous ne devez surtout pas en sortir, c’est la synthèse que je ferais de ces quelques semaines écoulées et de la vision que j’en ai.

Mon métier ?
Je me suis réveillé un matin en sachant que j’en avais fait le tour et qu’il ne m’apporterait plus rien, qu’il était temps de  passer à autre chose – ce que je fais; j’ai passé trop de temps en conception.  Pour simplifier, je suis rentré en école d’ingénieur à 16 ans, pas loin de 20 ans consacrés à mon univers professionnel, avec  ce même mal qui, malgré les annonces du poids lourd européen, ronge aussi ce secteur. Voici plus de deux décennies que j’ai rejoint Toulouse v pour y suivre mes études. Le bilan est donc sans appel : négatif, rien ne bouge et cela ne changera pas sans une révolution intellectuelle de grande ampleur.

A.M.