Archive | juillet 2014

Quatrième

Sans pitié, les épées tranchent, le malheur s’abat
Et si on essayait d’en récupérer un
Il protège tout en ressemblant au galurin
Un grand silence s’installant après le fracas

Deuxième partie   Signé: Ecritor

Iggy Pop maintenant.

iggy

Nous avons des points communs avec Iggy Pop : c’est les meilleurs moments que l’on passe avec une bière puis tout le reste, vous pouvez imaginer…

Frank

 

Troisième

Ils arrivent, puissants et terrifiants sont leurs dards
Armes moyenâgeuses mais ils sont marrants leurs casques
Allez, hommes- insectes, montrez- vous, tombez le masque
Ne cherchons pas à nous cacher, il est trop tard

Première partie… à suivre  Signé: Ecritor

Moteur, action, fuyez

Deux films remarquables m’ont marqué  ces derniers temps, tous deux diamétralement opposés, mais deux chefs d’œuvres, l’un est une comédie, le second, un drame.
Commençons avec Homesman,  réalisé, co-produit, et avec le génial Tommy Lee Jones. L’histoire se déroule en 1854 en pleine conquête de l’ouest, une femme chargée de ramener vers l’est trois femmes qui, pour des raisons différentes ont perdu la raison. Elle sauve la vie de TLJ en échange de son aide dans son périple.
Le personnage principal de ce film, c’est la fuite. Cette femme, célibataire après 30 ans, a fui New York pour les terre hostiles de l’ouest, finissant même par fuir la vie; la raison a fui ces trois femmes; et TLJ fuit depuis toujours, il fuira même la civilisation à la fin du film.
Poursuivons avec le Forrest Gump Suédois, le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, le jour de son centième anniversaire. Allan Karlsson, joué par le génial Robert Gustafsson, fuit la maison de retraite, part avec une valise pleine de billets et raconte sa vie et ses rencontres; avec Franco, Staline, le frère demeuré d’Albert Einstein, etc. Ce film, totalement loufoque, savant mélange de Monty Python et de Forrest Gump, est à voir juste pour le plaisir, et pour rire de morts totalement stupides.

La fuite est abordée dans ces deux films de manière totalement différente, mais qui entraîne une réflexion.
Que fuyons nous tous ???

Le meilleur moment de Laurent : Paixao e Furia, interprété par Cia de dança

Paixao e Furia

Ce spectacle brésilien que j’ai vu samedi dernier au théâtre des champs-Élysées était très beau.

Tout d’abord le théâtre, magnifique, une arène de trois étages avec de très beaux fauteuils et un très beau décor. Ensuite, le spectacle avec des décors et des jeux de lumières qui changent souvent.

Je conseille a tout le monde d’aller voir un spectacle au théâtre des champs-Élysées, rien que pour le déplacement, le lieu est un spectacle en lui même.

L.D.