Archive | octobre 2014

Le poisson rouge dans son bocal

Tout mes fidèles lecteurs se souviennent de mon article sur la circularité,  du 25 février dernier, bien figurez vous que ce n’était qu’un prémisse, une mise en bouche pour mieux nous préparer à ce qui suit.

Imaginons, une personne se retrouvant au plus bas après avoir été au plus haut, il lui faut un certain temps pour se relever, car plus on tombe de haut, plus se relever est difficile, donc cette personne, après plusieurs électrochocs personnels, se motive pour retrouver, peut être pas son ancien niveau de vie, mais en tout cas de s’en rapprocher, retrouve donc une formation, certifiante et menant à un métier, dans l’informatique, obligé de renoncer à la dernière minute.

Pour simplifier, deux mondes s’affrontent, celui que nous côtoyons tous dans notre vie quotidienne, celui des professionnels, un centre de formation et une entreprise qui signe un promesse préalable d’embauche.

Tout commence début septembre par une réunion d’information, suit une journée de recrutement avec des SS2I moins d’une semaine plus tard, une journée durant vous multipliez les entretiens d’embauches avec des spécialistes, bien sur, vous n’avez pas un « oui » ferme et définitif le jour même, mais le premier oui donne lieu à d’autres entretiens, qui eux finissent par aboutir, donc vous arrivez trois semaines après le premier contact avec le centre de formation avec une promesse préalable d’embauche, alors, suit la signature finale des 4 parties, pôle emploi, centre de formation, entreprise et bien sur le stagiaire, le tout seulement au bout d’un mois. Durant toute cette période vous faites toutes les démarches possibles et imaginables pour trouver le dernier élément primordial, un hébergement, ne serait-ce que pour le premier mois, après on peut trouver par soi même ne serait-ce qu’un hôtel au mois.

Le hic, c’est que justement, je n’ai pas eu ce que j’attendais, bien au contraire, la circularité vous happe et vous avale se rappelant à vous, ce système est cannibale, il se nourrit en permanence de chair humaine, il s’en repait,

Ce système est un rancor, le monstre du début du Retour du Jedi, existe bel et bien et on le vit tous les jours, pour en sortir, il faut voir un solide réseau relationnel qui puisse vous aider, mais qui fonctionne à l’inverse de cet univers digne d’un film de science fiction, qui fonctionne en somme normalement…

 

 

Publicités

Disque de l’epoque néolithique

Est-ce un disque qui servait aux jeux olympiques entre villages, ou alors tout simplement un cd et dvd de leur musique favorite : Queen* ?

Un mystère  de l’époque…

*Disque vu au Musée Guimet

Frank

922_004

Vingtième

Est arrivé, a regardé, a travaillé
Attentif à mes questions, ne m’a pas raillé
Je vous salue bien bas “maître en informatique”
Grâce à sa méthode, formidablement je clique

Dédicacé à Mr. To… da…   Signé: Ecritor

 

Dix-neuvième

Si je vous dis… il est arrivé en premier
Sorti des eaux, je me dresse, solide, sur mes pieds
Assez fuyant donc compris difficilement
Sous le signe du Poisson, je cours, fier, vers mon clan

Livre I… à suivre  Signé: Ecritor

allons enfants de la patrie fils de lumière, à nous tous les usagers d’antigel

Quelque chose qui m’a frappé durant la semaine :

Oui hier, mardi, je me trouvais à la laverie à côté,  j’étais tout seul et déprimé à ce moment là.

Un jeune passe et il me demande si je veux qu’il me prenne en photo. Tout de suite je lui ai dit pas de problème et il m’a pris plusieurs fois en photo.En plus de ça il m’a donné son numéro afin de pouvoir le rappeler. En ce qui me concerne, je dis:  jamais nous ne devons nous laisser tomber dans la dépression, parce que aujourd’hui nous sommes emparés par le monde virtuel

or

pour moi l’être humain en soi même est plus important que n’importe quel machine.

 

Guytho le super chéri de la bagagerie d’antigel:::

fleur-rose-1280x800

Visite au musée Guimet

Nous avons fait le tour des statuettes : dieu brahmas puis la déesse shiva qui a l’époque embaûchait ceux qui avaient six bras,

ceux qui en avait deux restaient chômeurs.

Frank

090629shiva01

Dix-huitième

Les rendez- vous, en fonction des jours, ça dépend
Voulus ou non, il y en a pour tous les goûts
Impatients d’y être ou y allant l’esprit mou
Plus aucun problème si tu fonces, le regard franc

Signé: Ecritor

Dix-septième

Allez, on se dépêche, il ne va pas t’attendre
Ton rendez-vous est accepté, il faut le prendre
Ah, ça y est, juste à temps, je suis dans la rame
Vite, je me précipite, fendant l’air telle une lame

Signé: Ecritor