Archive | novembre 2014

Cherche 500 voix pour me présenter à la présidence française

Sans partis politiques pris, mais ayant des êtres incorrects sur l’état de santé de notre chère terre qui a tout ce qu’il faut pour faire naturellement ce qu’on a besoin. Mais il faut envoyer des hommes de l’armée Française voir de la LÉGION ÉTRANGÈRE qui ont signé pour LA FRANCE et ne peuvent pas désobéir à leur vocation de Légionnaire, de protéger les sites d’ uranium, qui est presque gratuitement pour nos centrales nucléaires pour produire votre électricité. Combien payez­ vous le kilowatt heure ? ce n’est pas cher vis à vis de la perte d’hommes, mais certains gagnent de l’argent.
C’est facile de dire qu’on va protéger des anciennes COLONNIES FRANÇAISES contre le mouvement DJIHADISTE au MALI et CENTRAFRIQUE, mais la FRANCE a fait sa révolution toute seule. Il faut comprendre qu’il y a des intérêts pour le PDG des firmes qui se mettent de l’argent dans la poche. Tout ceci vis ­à vis qui il y a danger le jour qui se passera un incident question nature contre nos usines nucléaires, voir tremblements de terre. Il y aura des champignons mais pas comestibles car c’est nucléaire.
En plus il y a danger car refroidir les piles d’uranium se sont nos rivières et fleuves qui en pâtissent : vive la pollution qu’on vous injecte sur vous ! il faut savoir qui il y a des guerres sans faire celles -ci.  Nous sommes trop de nombre sur terre, il faut éliminer des gens par microbes, qui est guerre microbienne en discret, sans fusils et baïonnettes sur le front . Nous sommes le pays qui a le plus de centrales nucléaire au monde, il faut arrêter tout cela, il faut réfléchir à votre avenir et penser à vos enfants. Et voyez plus loin que votre nez car un jour ça va finir plus vite que prévu, à cause de certains hommes qui nous gouvernent.

Vingt et unième

Je l’ai toujours su, tu n’as jamais été sot
A mes côtés, toujours économe de ses mots
Très précieux car rapide et fort comme deux chevaux
Va chercher la gloire, toi, sous le signe du Verseau

Livre II… à suivre  Signé: Ecritor

Fleuve colorado

Magnifique fleuve de 2500km de long et 1500m de profondeur à certains endroits, maintenant appelé le grand canyon, pour mieux voir la profondeur depuis qu’ils ont construit le barrage.

depuis le fleuve est devenu plus petit hélas.

Frank.

colorado

 

Le voyage, la plus grande Université de la vie

Faire la route, voyager, que ce soit la route de la soie, la mythique 66 aux USA ou plus simplement le GR 10 qui traverse les Pyrénées, le but est l’évasion, la découverte, pas simplement de paysages magnifiques, mais aussi la rencontre, celle que nous sommes amenées à faire au détour d’un chemin, dans un village perdu ou dans une maison isolée au bord de la route.

L’aventure…, je ne peux m’empêcher pour décrire cette sensation de citer Bilbo Bagins, dans le seigneur des anneaux : «  Il est fort dangereux Frodon de sortir de chez soi, on prend la route et si on ne regarde pas où l’on met les pieds on ne sait pas jusque où cela peut nous mener ». Que ce soit à pied, en moto ou en voiture, le voyage permet ce plaisir, ce générateur d’énergie qui nous oxygène le corps, mais aussi l’esprit.

Je ne peux m’empêcher de faire comme le voyageur qui a inspiré le titre de ce blog, je revis mes voyages intellectuellement, c’est ce qui me permet de ne pas devenir résident permanent de sainte Anne.

En ce moment je suis en 2008, au mois de juin, Roissy Charles de Gaules, direction Bangkok, après deux semaines, direction le triangle d’or, entrée au Laos, boucle de 10 jours, puis retour sur le célèbre triangle stupéfiant. Puis rentré au Cambodge, visite complète d’Angkor bat, mais refus du visa pour le Myanmar. Arrivée en Chine, mais là, problème, j’ai horreur d’être suivi, donc direction Séoul, découverte de la grotte de Seokguram et le temple de Bulguksa; deux sites religieux en montagne, du sanctuaire de Jongmyo, du temple de Haeinsa et le Tripitaka Korea etc. Enfin, le Japon, Tokyo et Kakigara-cho à Nihombashi, puis Nagoya, Osaka, Kyoto, raid sur Hiroshima et Nagasaki pour les commémorations en Aout, puis retour à Osaka.
De là, au lieu de revenir sur Paris, je décide de voir mon second frère, cette tête de mule d’Irlandais de Mickey « Irish Bastard », et le motorcycle club dont je suis membre d’honneur. Donc direction Los Angeles, arrivé le mardi à 14 H 17, heure locale, attendu par 46 tatoués en vestes en cuirs qui m’attendent. Et me voilà reparti pour sept semaines de bonheur et de run en Harley Davidson à travers la Californie, L.A, Fresno, petit écart sur Vegas, puis descente sur les parcs de Yosemite et la vallée de la mort. Ensuite, halte à la « big apple », New York, pendant une semaine à vivre le rythme effréné de la ville la plus folle du monde, puis retour à Paris.

Trois mois, deux semaines et quatre jours de pur bonheur, le périple le plus long de ma vie, mon voyage initiatique pas de bagouse à balancer dans la lave, ce que Tolkien nous apprend dans ses œuvres. Ce n’est pas la raison du voyage, mais ce qu’il nous apprend sur nous même et sur les autres, qui en font assurément le plus grand bonheur de la vie.

L’évasion, voilà le conseil que je vous donne, étape après étape, cette université de la vie qui décrasse l’esprit. Quel plaisir de rencontrer tous ces profils variés, que ce soit à Petra, au Laos ou dans l’enclave de Llivia, cette terre d’Espagne au plein cœur des Pyrénées Orientales. Ces personnes ne vous apprennent pas simplement sur eux même, ils vous apprennent aussi sur vous même. La barrière de la langue ne change rien, bien au contraire, cela enrichit, ce qui fait du voyage la plus grande université de la vie.