Vingt-quatrième

Dis, comment en es-tu arrivé là Maxime?
Arrêter, revenir, désolé, c’est trop tard
Dans ton esprit, mal-être et angoisse sont sans fard
Pourquoi tout ça car, par dessus tout, la vie prime ?

Signé: Ecritor  N.B.: triste, si triste, tellement triste…

 

 

Publicités

One response to “Vingt-quatrième”

  1. Jean Legastelois says :

    Oui, bien triste. Mais quelle tendre façon de le dire !

    Jean

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :