Vingt-cinquième

Arbres comme humains, tout ce qui est fragile se cambre
Bien sûr les amis, il se peut qu’il fasse très froid
Être ensemble, un devoir et être heureux, un droit
Et donc: tagada tagada, voilà décembre

Seconde strophe  Signé: Ecritor

Publicités

2 responses to “Vingt-cinquième”

  1. Jean Legastelois says :

    Cher Ecritor, pourrais-je reproduire ce texte dans la prochaine Newsletter de la Bagagerie ?

    • sisinonnon says :

      Je bénévole le 20 12 vous verriez un inconvénient à lire, pendant la soirée, le numéro 25? Je comprends tout à fait votre réticence par rapport au numéro 22 j’ai utilisé de l’argot pour la rime Mr. de Laroche m’a dit que ce serait bien de faire un petit texte en rapport avec Noël je lui ai dit que j’aimerais bien écrire quelque chose sur les Noëls lorsque j’étais dehors si j’ai le temps de le faire je lui transmettrai le texte par SMS pour qu’il le lise éventuellement le 20 12 ça serait donc un deuxième choix la lecture du numéro 25… Pour la newsletter je suis sûr que je peux faire quelque chose de mieux… et de plus sérieux, notamment en enlevant la référence aux Dalton( tagada tagada, voilà… pour le blog oui, pour la newsletter…) Pour la newsletter, il faut que je vous donne ma réponse avant quelle date? Pouvez-vous me répondre par SMS merci( 06 03 06 26 45) Bonsoir Monsieur Mr. Simon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :