Sans la liberté de blâmer, il n’est pas d’éloge flatteur.

Cet extrait du Mariage de Figaro de Beaumarchais, prend en ce moment tout son sens.
L’éloge perd son sens si notre interlocuteur n’est pas libre de nous blâmer. En effet, cette liberté est le gage de sa franchise et donc de la véracité de l’éloge, hors, en ce moment, ce sentiment de ne plus être libre de blâmer prend tout son sens.
Le conspirationnisme bat son plein, dès que l’on remet en cause ces thèses, qui, je le rappelle, ne reposent sur rien les insultes et critiques pleuvent. Depuis un peu plus d’un mois, on voit fleurir sur internet des thèses sur les attentats contre charlie hebdo, comme sur ce blog.
Ces thèses, elles ont vues le jour dans les cendres du 11 septembre 2001, soulevant par la suite une idéologie nauséabonde et depuis, cela ne cesse.
Il est humain de se poser des questions, de ne pas croire en tout ce que les médias nous imposent au quotidien, mais aujourd’hui le web regorge de théories en tout genre, internet, allié à notre système éducatif, à créée des générations de décérébrés, manquant de libre arbitre, d’esprit d’analyse critique. La toile est désormais devenue la vérité absolue en tout. Ces théoriciens se font de plus les avocats de tout les crétins sectaires qui refusent la critique et la satire et qui ont pour dogme d’imposer leur idéologie comme dominante.
Je terminerais ce billet par une autre citation du grand Pierre Augustin Caron de Beaumarchais

il n’y a que les petits hommes, qui redoutent les petits écrits.
Bien à vous
技術者
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :