Trente septième

Ils sont là, mais me regardent d’un air effrayé
Il faut être rapide mais comment… avec une jambe?
Plus jamais je ne jouerai de la viole de gambe
Allez, ensemble un chemin on va se frayer

Tout devient hilarant, n’est- ce pas?…  La suite la semaine prochaine
Signé: Ecritor

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :