Soixante cinquième

Changement de temps, voilà que tombent de gros grêlons
Pour être plus exact, des morceaux de pas chanceux
Zigzaguant, on s’en sort, les heurtant de très peu
Le soleil dans le dos, véloces, nous cheminons

Mel Brooks ou James Cameron à la mise en scène: mon cœur balance…
La suite la semaine prochaine…  Signé: Ecritor

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :