C’était il y a cent ans…

Bien le bonjour, fidèle lecteur de ce blog, c’était il y a cent ans, le 25 novembre 1915.
Quoi donc ? Une simple découverte, présentée  à l’académie de Prusse, mais qui n’a eu, depuis, de cesse d’être validée,  le génial Albert Einstein présentait sa théorie de la relativité générale.
Dans les faits, qu’est-ce que cela change à notre existence de simple terrien  ?
et bien cette théorie a permis d’élaborer une nouvelle vision du monde et a servi de cadre théorique pour penser l’Univers et comprendre bon nombre de phénomènes célestes. Elle a totalement bouleversé notre compréhension du temps et de l’espace. Et les objets théoriques qu’elle a prédits, comme les trous noirs, font aujourd’hui partie des astres les plus étudiés.
Mais pas seulement, en 2011, les résultats de la sonde Gravity Probe b ont permis de mesurer une des prédictions très subtile de la relativité générale, une perturbation de l’espace-temps crée par la rotation rapide d’un astre très massif, nommée effet « Lense-Thirring ». Toutes les mesures ont confirmé les prédictions de la théorie d’Einstein. En mars 2015, c’est une des hypothèses fondamentales supposées par la théorie qui a de nouveau été vérifiée : le fait que la lumière se propage à une vitesse constante. La quasi-totalité de la physique actuelle utilise ce postulat.
Et cela ne s’arrête pas là, dès 2016 une nouvelle expérience de physique menée dans l’espace va permettre de vérifier de valider un peu plus cette théorie : une expérience Microscope qui va mesurer à 10-15 près la loi sur la chute des corps telle qu’Einstein l’a décrit.
Mais le saint Graal actuel est d’élaborer une théorie qui englobe à la fois la relativité générale et la physique de l’infiniment petit, celle qui s’applique au monde subatomique, la physique quantique. On disposera alors d’une description exacte du monde.

Bonne semaine, fidèle lecteur et à bientôt.

達人 アントホニ

Publicités

One response to “C’était il y a cent ans…”

  1. Jose says :

    I believe there is no frame-dragging effect of gravity on mass, only on electromagnetic energy!
    Curiously, the Lense-Thirring effect in Gravity Probe B has the same value than the geodetic effect of the Earth around the Sun.
    NASA error?
    An interesting experiment!
    Understanding Gravity Probe-B experiment without math
    http://www.molwick.com/en/gravitation/082-gravity-probe-b.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :