Archive | juin 2016

Cent sixième

Sous le soleil, sa silhouette est très rassurante
Calmement ballottée, elle attend, sur les flots
Cette fois-ci, je sens que l’on va avoir du pot
Mon pas est alerte: cœur léger et âme confiante

Voilà: on va peut-être y arriver avec ce moyen de transport…
Le suspense arrive… la suite la semaine prochaine  Signé: Ecritor

Publicités

Cent cinquième

Désormais, il n’est plus là mais son message vit
Pour notre futur, n’hésitons pas à faire du zèle
Attentifs ensemble, damoiseaux comme damoiselles
Dans nos vies, le bonheur ne sera pas ravi

Fini de patienter, je vous délivre: place (P) à (A) la (L) poésie (P)…
Elle avait vraiment raison: ce sont les médecins qui palpent
Quoique… une parole, ça peut être réconfortant  Signé: Ecritor

Les plats cuisinés bien Français : Mangez avant de lire !…

L’actualité s’est faite souvent l’écho de « scandales » concernant les plats cuisinés. On se souvient notamment de l’affaire des « lasagnes au cheval », la fameuse histoire de la viande de cheval emballée et vendue en lieu et place de la viande de bœuf. Cette affaire de pseudo tromperie, qui en tant que telle n’en était pas réellement une, comme expliqué ci-dessous, a cependant mis en lumière d’autres faits, bien plus scandaleux mais qui bizarrement, sont passés presque inaperçus !

Tout d’abord, revenons à l’origine de l’histoire des lasagnes à la viande de cheval : Suite à son entrée dans l’Union Européenne, la Roumanie, qui vivait encore au 19e siècle avec d’innombrables charrettes à chevaux, s’est vue contrainte d’abandonner ce très ancien mode de transport, et se mit enfin à l’automobile, aidée en cela par Renault, qui a commercialisé sa fameuse Logan a des prix accessibles aux citoyens Roumains.

Ils ont alors vendu en masse leurs chevaux, et ainsi, des dizaines de milliers d’animaux ont envahi le marché de la viande, provoquant une forte baisse des cours… Mais pourquoi je parle d’une pseudo-tromperie ?  C’est très simple : Une tromperie est, en général, crapuleuse. C’est à dire commise dans le but d’escroquer. Or, en France, la viande de cheval est reconnue comme étant très bonne.  Le consommateur n’était donc pas volé sur le strict plan de la qualité. Reste bien sûr les adorateurs du canasson, aussi choqués que si on avait fait manger du chien à Brigitte Bardot…

Le scandale caché que je vous révèle est celui-ci : La viande des «plats cuisinés tels que F… et bien d’autres », c’est de la m…
Oui, je vous annonce le scoop, la viande utilisée pour des plats cuisinés « au boeuf » est peut-être 100% boeuf, mais par contre, elle n’est absolument pas faite avec de la viande 100% muscle ! C’est pourtant ce que vous avez l’habitude de manger quand vous achetez du bon steak haché chez votre boucher habituel, dont vous aimez tant la qualité puisque vous le préférez souvent aux portions de viande du supermarché…
Non, la viande utilisée pour les plats cuisinés est composée « de déchets de viande, d’os, et de collagène… »
(Voir photo ci-dessous : Un article paru dans le journal Le Parisien).

Article-Findus
Dites-moi, braves consommateurs, quand vous achetez des plats cuisinés qui vous permettent de manger équilibré, ne voulez-vous pas manger de la viande de même qualité que si vous aviez cuisiné vous-même ?… Auriez-vous fait ce plat avec des restes de différents types de viandes, ou pire, avec des parties de l’animal (os, gras, etc…) qui n’auraient jamais pu être vendus en tant que tels dans le commerce ?…
Eh bien, c’est malheureusement le cas !  Aucune norme ne contraint les industriels à indiquer, non seulement l’origine de l’animal, mais surtout, de quelles parties de ces animaux il s’agit, et quelle est la composition exacte des viandes vendues !…
Voilà un autre méga-scandale complètement ignoré depuis des années…
Pauvres Français, vous qui étiez si fiers de votre gastronomie et de vos chers plats cuisinés !
Vous mangez déjà de la véritable m… et vous ne le saviez même pas… Bon appétit !

Jimmy BARTHEL

La Bagagerie d’Antigel

Moi j’ai trouvé l’association la Bagagerie d’Antigel ouverte et humaine. Elle présente beaucoup de services aux gens qui ont besoin de ça; surtout les gens qui n’ont pas de logement. Ces services sont nombreux; par exemple elle garde les affaires des usagers en permanence et leur propose un petit déjeuner léger avec du café, du thé, Nescafé, du lait, du sucre, du pain, de la confiture, et des fruits.
Il y a aussi un espace pour changer ses habits et pour se raser. Elle propose aussi des voyages sportifs et paie toutes les dépenses : de résidence, pour manger, boire et les billets de transport aller-retour. Et elle les fait participer aux activités collectives avec les autres.
Il y a beaucoup de bénévoles, des hommes et des femmes qui proposent ces services aux usagers avec plaisir et sans hésitation ! Moi je dis merci à tous les bénévoles de bon cœur, et je dis merci à tous les responsables de cette association, surtout à Mr Pierre, le président. Et je n’oublie pas les partenaires Mr Hervé et Mr Claude de Montparnasse Rencontres.

Mahmoud Sakher

Cent quatrième

Pendant une escale, c’est entré… ah le malheur
Machine infernale ou personnes, voilà les pions
Franchir le Portail d’accord mais sans affliction
Pour tous, en plein ciel, s’est évanoui le bonheur

Ou comme ça…  Signé: Ecritor

l’artiste Noureddine

Numérisation_20160511 (2)

Les enfants sont très contents mais le professeur de mathématiques est moins content !

Le spectacle dans le vide

On est entré dans le théâtre vers 20h, là on nous propose du popcorn et on choisit les meilleures places. les gens s’assoient et c’est le silence …le spectacle dans le vide commence.

Au départ l’artiste place des matelas et des morceaux de mousse, tout le monde regarde et se demande pourquoi il fait ça, un par un, bien rangés …Ensuite il monte sur une des cordes tout en haut, la corde casse ! Il tombe, le matelas, est mal placé … Alors il re-arrange les matelas, méticuleusement bien alignés, sous le milieu de la corde. Il fait un tour. Mais la corde tombe ! Il re-déplace le matelas …cette fois il le déplace tout d’un coup, de l’autre côté.  Il refait un tour, s’échauffe, et commence à monter, monter sur la corde. Il fait des acrobaties sur la corde. Puis monte jusque sous le toit , s’agrippe à une poutre et là, la corde tombe ! C’était très dangereux, car il se tient avec une seule main, sans protection. A la force des mains il continue à grimper pour sortir sur le toit . Il descend du toit à l’extérieur et revient dans le théâtre. Puis, il recommence à monter …

On regarde une personne qui grimpe en haut d’une corde, puis lâche, tombe, et recommence.

Dans les débuts, une radio diffusait une interview de l’artiste sur le thème : vous ne faites que ça ? …Il s’est énervé et a jeté le poste. les gens riaient.

Pour moi c’est quelqu’un qui dans la vie a choisi de faire une seule chose. Je pense qu’il est heureux car je crois que ça rend heureux de faire toujours la même chose. Il est très fort dans son coeur. Et physiquement il est très costaud, très fort.

Tout le monde applaudit et les gens partent sans dire un mot … C’est une personne à la hauteur du théâtre, un acrobate professionnel, peut-être le meilleur. C’est un travail très dur.

Guoen

sisyphe1

 

 

Cent troisième

Il venait de loin mais n’avait pas terminé
Le soleil éclaboussait la Vallée des Rois
Un rayon solitaire a jailli, tel un doigt
Aveuglante lueur puis plus rien… il est tombé

Cela s’est passé comme ça…  Signé: Ecritor