Cent cinquième

Désormais, il n’est plus là mais son message vit
Pour notre futur, n’hésitons pas à faire du zèle
Attentifs ensemble, damoiseaux comme damoiselles
Dans nos vies, le bonheur ne sera pas ravi

Fini de patienter, je vous délivre: place (P) à (A) la (L) poésie (P)…
Elle avait vraiment raison: ce sont les médecins qui palpent
Quoique… une parole, ça peut être réconfortant  Signé: Ecritor

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :