Cent quatorzième

Les grincements se font entendre, tels de puissants cors
Mis au courant, l’éclusier attend, sans trembler
Les moteurs tiennent toujours: le message est câblé
Une chose s’impose à nous: garder un moral fort

Enfin du positif: les secours vont arriver… mais quand?
La suite la semaine prochaine…  Signé: Ecritor

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :