Cent quinzième

Avance, bringuebalant fétu de paille, n’aie pas peur
Elle va passer, pas de risque de dislocation
Si on le notait, il aurait une bonne mention
Soudain, une voix s’exclame: rodrigue, as-tu du cœur?

Il le faut mais… il n’y a personne de ce nom-là ici
La suite la semaine prochaine…  Signé: Ecritor

One response to “Cent quinzième”

  1. Mari says :

    Elle vient de passer 🙂
    Belle soirée à vous Ecritor!
    Mari

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :