Cent trente-deuxième

Tout va bien finir car la baie a l’air très vaste
Ils ont tout bien fait, nos trajectoires sont correctes
Les bras le long du corps, que la Surface nous becte
Les éclaboussures jaillissent: ce retour, quel faste!

Plus de peur que de mal, n’est-ce pas?
La suite la semaine prochaine…  Signé: Ecritor

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :