Cent trente-huitième

De grandes volutes de poussière de partout s’élèvent
Les bagages sont rangés, n’oubliez pas les glaives
De joyeux cris d’excitation se font entendre
Sous le signe du Poisson, une grande joie vient nous prendre

Livre I  livret II…  à suivre  Signé: Ecritor

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :