Trenchtown a Paris

Trés belle sortie le 11  juillet à la Philharmonie de Paris.Une histoire de la Jamaïque depuis Christophe Colomb jusqu’à aujourd’hui ; Beaucoup de dynamisme et d’ingéniosité dans l’expression musicale des habitants. J’ai été  bluffé  de  savoir qu’une religieuse, sister Ignatius, a été  à l’origine du développement du reggae; Son école pour jeunes en situation de précarité , a permis  par la suite la création  de groupes à diffusion internationale comme Les Skatalites ou encore Israél Vibration. Nous avons eu la bonne surprise  de croiser dans les galeries de l’exposition Danny Coxson : Il   est un street artiste reconnu en Jamaïque ayant eu à faire le portrait des stars  comme Bob  Marley, Peter Tosh, U Roy, etc. Ce personnage est amputé de trois doigts de la main droite. On  touche de la main la violence des  ghettos de la Jamaïque.

Au final cela aura été une belle journée avec les camarades de la bagagerie, commencée par un bon déjeuner concocté par Ken.

Thierry.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :