Archive | septembre 2017

Parcours…

Je pérégrine toujours… Je bats le pavé parisien (il ne m’a pourtant rien fait… cet ancien concasseur de C.R.S),
Je prends la température de la rue…, (il me vient parfois des velléités de thermomètre), or…
quel que soit le climat, elle reste grise, morne et taciturne..!

« Il faudrait un Baudelaire pour faire éclore quelques fleurs
en ce jardin de tant de maux! »

Bosco57

 

Publicités

Humeurs..!

L’obésité gagne du terrain, et change… de territoire!
Bien plus que les panses et autres bedaines cholestéroliques,
elle s’emploie à donner du volume, aux travers de nos contemporains!
–  La suffisance enfle..!
–  L’aigreur enfle..!
–  La prétention enfle..!

Hélas. Prévert n’est plus..!
Sa « chandelle est morte » , et sa plume…

Il s’en est allé rejoindre d’autres Jacques,
qui se lassèrent de fustiger nos petitesses.

« Décidément, il est bien mort Prévert
Et…, je n’ai guère le cœur aux inventaires. »

Bosco57  

 

Hollydays..!

Qui veut voyager loin… ménage sa « Valoche »… (1)
Partie en des sphères plus éthérées que celles
où nous cautérisons nos « engelures »,
elle se « ménage », médite, et – sans kérosène –
perfore les atmosphères..!
Tout en léchouillant nos  » Yogourts  »
nous lui laissons le…  » Yoga « ..!
Mais… [méditons] nous aussi:

– [Mais dites], elle revient quand déjà..?
– Vers le milieu de la semaine, je crois…
– Mais quelle semaine..?
– Dans le courant du mois..!
– Ah… bon!

Après, nous reprendrons nos errances culturelles,
allant saluer, en quelques musées poussiéreux,
pléthore de vieilleries exposées qui nous feront
comprendre que tout a une fin!

 

(1)  » Valoche…, étant le surnom
(somme toute affectueux),
qu’après une très rigoureuse
et démocratique concertation
auprès des partenaires sociaux,
que je représente exhaustivement,
j’attribuai à…
notre Blogueuse de folie..!

Bosco57

Le château qui n’existe plus

Ce château c’était le luxe, c’était le château de quelqu’un qui ne veut pas beaucoup partager avec le peuple français. ce château il était beau, magnifique ! Le prince s’y promenait, et la reine, et les princesses, et les neveux du roi.
On y trouvait des meubles, des carrosses, … et beaucoup de chevaux. A l’époque les rois vivaient avec des chevaux.  Ils chassaient les animaux pour s’amuser pas pour manger !
Désormais il n’y a plus de château. Autrefois il était là. Bien construit, bien terminé …C’est un mystère.

Pourquoi le château n’est plus là ? C’est la guerre contre le roi : de gens ont voulu empoisonner le roi. C’est une vengeance, c’est l’acte d’un fantôme ! Est-ce que  c’est pour dire : ‘je suis plus fort que le roi ? je suis très puissant …?’. Avec le roi, une seule bouche parle. mais le peuple, au final, est plus fort que le roi.
Pour cela il a fallu passer par une personne de confiance, proche du roi, très proche : le lieutenant supérieur des gardes du roi. Il a mis du poison pendant le festin du déjeuner, pendant une journée très particulière, avec une grande fête, celle de son anniversaire de soixante ans.

Pourquoi cet acte ? Mystère…

C’était peut-être par jalousie, parce qu’il voulait prendre sa place ?…
Ou par rapport à une vengeance, car sa grand-mère a accouché d’un enfant qui aurait dû être un roi – le roi oublié.

Le roi se promenait dans une autre ville, et il rencontre une femme très élégante – qui ne sait pas que c’est le roi. Elle ne sait pas qui il est car le roi ne le dit pas pour la protéger. Ils ont eu un enfant, mais elle ne l’a pas dit au roi. Il l’a finalement appris et il lui a donné de l’argent discrètement pour bien éduquer son fils car elle avait coupé les ponts. Mais quand il a grandi cet enfant, il a voulu être roi à son tour et prendre la place du roi. Il voulait changer le monde. mais il n’a pas pu.
Plus tard, son fils est devenu le lieutenant supérieur des gardes du roi. Alors il  tue le roi en l’empoisonnant.
Dieu, en colère de voir cet assassinat, a fait brûlé le château et le lieutenant des gardes avec.

Guoen

 

Cent soixante-douzième

En attente…

Signé: Ecritor

Cent soixante-et-onzième

En attente…

Signé: Ecritor

Cent soixante-dixième

En attente…

Signé: Ecritor

Sejour a Houlgate

Le 15 / 20 / MAI  je vais avec les amis de la bagagerie.       

Je suis arrivé  dans la ville de Deauville et Trouville dans la région de Normandie. dans le centre de sports de Houlgate je prends beaucoup de sports comme le yoga et la course à pied et du tir à l’arc, du handball, boowling, et le sauna, et monter  sur un cheval. j’ai aussi nagé dans la mer.  On a joué au  football avec le club de Houlgate  qui s’ appelle : A.S villers Blonville BERNEVILLE  DEPUIS 1991 et joué avec les enfants, les cadets et minis, sur le terrain de foot.

 

J’ai visité le grands musée des animaux préhistorique  comme le Argentinosaurus et Théropodes, oiseau , Dilophosaure , Sauropodes ,  j’ai vu  un Dinosaure du Maroc et un Tétrodon etc … C’est un bon jour parce que que je regarde l’ histoire de la vie , j’ai écouté le cri  du Dinosaure qui est  très fort .   J’ai aussi vu  le ballon de la  terre pour calculer  la meteo la distance entre    le soleil et la terre .  C’est magnifique que les gens du musée ont fabriqué ça,  c’est pratique .

 

Voici une photo de moi avec le grand Dinosaure du Maroc . C’est  un  souvenir  de la ville de BENNER  ville de France.

et merci  le bagagerie antigel  pour les solidarité les gans qui sans ressource et les gans qui mâle de la situations qui reste  dans un boulevard et le quartier rien de stabilisation .

 

le jeudi 12/10/2017