Archive | octobre 2017

Cent soixante-quinzième

En attente…

Signé: Ecritor

3/6/9

Bien le bonjour à toutes et tous, fidèles lecteurs de ce blog.
3/6/9, ce n’est pas une date, cela pourrait être un bail commercial, c’est presque tout cela, 9, pour 9 ans, c’est en 2008 que j’ai commencé à montrer mes premiers signes de fatigues professionnelles et intellectuelles, 6 ans, c’est le début de la vraie galère et mon arrivée au sein de cette structure chère à mon cœur et enfin 3 ans, la fin de cette période et mon départ définitif.
Depuis, reprise professionnelle en tant que salarié, que du bonheur quand on a été dirigeant et entrepreneur, des semaines de 45/50 heures de travail, le tout en devant composé avec un « responsable » dont la compétence est limitée à ce qu’il a appris en école de commerce, ce qui dans l’ingénierie peut poser problème. Enfin depuis quelques semaines, j’ai allié mon goût de l’entreprenariat et celle de l’art en créant une nouvelle entreprise de design graphique et de 3D.

Ainsi, par ce biais, fidèle lecteur, je te donne de mes nouvelles,  et me permet de laisser ici mes coordonnées professionnelles et mon logo dasn deux styles que j’affectionne, l’ar déco et l’art nouveau.

 

Je vous remercie tous, bénévoles et usagers, l’incroyant que je suis vous souhaite d’être bénis, car tous m’avez apporté beaucoup et enrichis intellectuellement.

Anthony Marc Mas de la Renaudie

Rochefort-en-Terre. Morbihan (56)

Je suis Breton. Ne vous gaussez pas comme ça, cela arrive à des gens très bien, la preuve!
Il se trouve dans cette idyllique province où il ne pleut jamais, une non moins charmante bourgade présentant la particularité d’être la « Cité la plus fleurie de France ». Son nom: « Rochefort-en-Terre ».
Nous allons bientôt la concurrencer à notre « cœur » défendant, en portant à notre tour Rochefort (Jean) en terre.
Nul doute que nous parvenions à la battre, et à pleine couture encore, puisque c’est avec les fleurs de notre sympathie et de notre reconnaissance que nous pavoiserons, monsieur Jean, votre nouvelle résidence.

C’est le cœur gros et plein de gratitude que nous irons fleurir son ultime demeure de « bouquets » multicolores de notre admiration. Nous nous reverrons bientôt..! Au revoir… et chapeau l’artiste.

Bosco57

Cent soixante-quatorzième

En attente…

Signé: Ecritor

Cent soixante-treizième

En attente…

Signé: Ecritor