Archive | novembre 2018

cheval blanc

J’ai vu au Palais de Tokyo un film comme un miracle : il y a un cheval blanc avec deux ailes comme un ange. Le visage du cheval est brillant, comme la lumière, et comme les étoiles, il tourne, tourne sur une planète avec comme des maisons, comme des boutiques mais il y a personne.  Le cheval vide sa corne dans une batterie et il est mort. Il monte dans un ascenseur dans un bâtiment comme un château vide . Et à la fin il est vivant, il vole.
Pour moi cette histoire c’est comme un miracle. C’est un beau cheval, pas comme un cheval de la terre, un cheval du ciel avec des yeux qui changent de couleur.

Dans le même endroit j’ai vu des clowns avec des vêtements de couleurs mélangées dans une grande salle. Les clowns ne sont pas vrais, pas des gens vrais, et ils font des poses différentes : Il y a des clowns qui restent comme  pour dormir, qui se reposent, font la sieste, des clowns l’air fatigué ou triste, qui imaginent, qui chantent . Ça m’a fait penser au cours de théâtre.

Dans ce musée il y a encore des petites gens, comme des filles, un jeune garçon d’ Afrique . Le musée palais de Tokyo est magnifique !

Noureddine Zahid

Publicités