Archive par auteur | montparnassebienaccueil

Disneyland parc

Départ  9h,  nous sommes arrivés  à Disneyland à environ 10 h 30, et  finalement entrés seulement à midi. On a validé tranquillement le ticket – merci Marie et les autres ! Puis nous nous sommes baladés, nous avons regardé autour de nous; des touristes, des oiseaux, des canards, des poussins qui flottent sur l’eau et le paysage de Disneyland presque superbe – pas autant que la nature.

Ensuite nous sommes  montés dans un grand bateau (de style ancien comme celui de Titanic) pour faire un tour de l’île : le paysage était magnifique, avec une île de volcans, … Un paysage très naturel. Un pêcheur de style ancien  attend le poisson, ou fume une cigarette, un grand chien gardait la maison et surveillait partout …
Après  nous avons étés dans une maison hantée.  On a attendu longtemps dans une petite pièce de la maison hantée, puis on descend tout en bas, et tout à coup la porte s’ouvre ! On va suivre le guide dans un petit train : il y a des cercueils à moitié ouverts avec des morts-vivants qui veulent attraper quelque chose , des fantômes, des sorcières, des vampires … La maison hantée fait peur à tous les gens ! Heureusement ce n’était pas la nuit !!

Ensuite on a cherché sur une île la maison des robinsons, on a eu du mal à la trouver cette maison, elle était dans un arbre – factice. L’arbre est grand et c’est là où vivent les robinsons, leur maison est suspendue dans le vide, accrochée aux branches de l’arbre. C’est joli une petite maison suspendue dans un arbre, on doit bien y vivre, totalement libre, en harmonie… Il n’y a personne qui dérange. Et on voit qu’ils y mangeaient bien, avec des fruits énormes !

Ensuite, on va aller dans le train de la mine : la  sensation est très forte, on y a fait un looping ! Et le train passe des virages qui serpentent à toute vitesse, comme une fusée ! c’est impressionnant !!! J’ai bien aimé bien cette sensation.

Ensuite on fait le Star Tour dans l’espace, après une longue queue d’une heure. On est dans un vaisseau spatial, une hôtesse nous dit d’attacher nos ceintures, regarder les consignes, et on voyage dans l’espace pour un bon moment. Ça aussi c’est impressionnant, et j’ai bien aimé. C’est comme dans un rêve, inoubliable.

La journée c’est bien passé, nous sommes très contents.
Merci beaucoup à tous !

Guoen

Le ballon de paris c’est pas une montgolfière !

Nous avons faire un voyage dans les airs…Une découverte en l’air !  Nous avons joué avec le ballon …? Non, ce n’est pas le même ballon : c’est le ballon qui décolle !
Nous avons fait un tour avec le ballon de Paris. Le ballon est attaché avec un câble, suspendu dans les airs, dans le vide. Le ballon a decollé et est descendu  presque comme un ascenseur, sauf que le vent nous poussait un coup à gauche, un coup à droite, comme dans un bateau flottant sur l’eau. En haut, on se croyait dans l’Espace. Nous avons vu  tout de paris : la tour Eiffel, la tour Montparnasse, La Défense, Les Invalides, l’Arc de Triomphe, la Seine, etc.
Au début, j’étais un petit peu crispé à cause du vide, j’ai regardé en bas et les gens étaient tout petit, ils marchaient comme des fourmis. Mais à 150m de hauteur je me sens de mieux en mieux, j’ai bougé dans tous les sens, j’ai rigolé ! Je suis content. C’était la première fois.
C’était pas comme j’avais imaginé ne montgolfière ou un ballon, avec du feu au centre pour faire monter le ballon : là il y avait juste un grand ballon attaché à un câble. le ballon monte tout seul car il est gonflé à l’hélium.

Guoen

 

 

Rien n’est fini dans la vie

Nous sommes allés voir une pièce de théâtre au Monfort à Paris 15è. Cette pièce parle de la mort de façon comique, un peu magique et imaginaire. Pas de morts réels, à la fin tout le monde meurt mais …pas pour de vrai.

On était censé voir la répétition d’un spectacle de rue. Au début, il y a une petite scène sur les trompe-la-morts, avec deux jumeaux pizzaïolos dans un camion à pizzas, qui font boire de la grappa à la mort venue en chercher un des deux. Elle continue à boire et finit par leur faire un bisou et s’en aller, comme complètement saoule. Alors la comédienne termine par un ‘J’ai la dalle’ qui nous montre que ce n’est qu’un personnage, un mauvais comédien.  Il y avait par exemple une marionnette géante, décalée et poétique, faite avec un échafaudage d’immeuble, réveillant joyeusement les esprits de la routine. Il y a beaucoup de bruit pour rien, un faux spectacle, avec de faux attentats, la mafia mexicaine, une langue espagnole plutôt créole, incompréhensible. On a vu aussi un spectacle d’ombres chinoises qui décrit l’histoire d’un parasol tueur. Une histoire écologique nous a été racontée par un lapin et un hérisson, sur le tri sélectif. Il y a aussi des chansons d’opérette qui font mal à la tête à force de cris trop forts. Une scène de meurtre à répétition sur le thème de ‘Qui a tué Philippe le metteur en scène ?’. Tout le monde a tué Philippe et passe aux aveux à tour de rôle. Mais qui est Philippe, quel comédien ? On ne sait pas, ça change tout le temps ! La répétition se termine normalement par un débat avec les spectateurs : mais les comédiens croient le théâtre vide, plus de spectateurs, il est 3 heures du matin ! Alors les comédiens veulent rentrer chez eux, mais quelqu’un arrive… c’est Philippe le metteur en scène, même si c’est une femme. Elle dit ‘continuez de faire le spectacle !’ A la fin presque tout le monde meurt, comme empoisonné. Le dernier, un homme habillé en femme, a prévu une corde et finit par se pendre après un long discours.

Je trouve ce spectacle presque génial. J’ai aimé les personnages : ils sont tous fous; madame Philippe avec sa voix très grave, forte, très sérieuse, et les costumes, pas trop chic… J’ai beaucoup rit ! Il y a beaucoup de surprises très rigolotes ! Comme un homme qui veut s’habiller en femme, pourquoi …?, la porte qui claque, on appelle un médecin dans la salle, avec tous ces accidents, et on en trouve un ‘oui, je suis médecin…’ le blessé meurt quand même, mais ça ne finit jamais ! On passe à un autre sujet. La mort, réellement, ça ne se passe pas comme ça. Ça, c’est le spectacle de la vie, avec beaucoup de joie.

Guoen

époque de la royauté

Nous avons visité avec un guide le château de Versailles, trésor de l’histoire royale.  Nous sommes comme un roi privé de siège, privé de pouvoir, symbole royal.  Notre guide a parlé de l’ancien pavillon de chasse de Louis XIII qui fut  transformé et agrandi par son fils en château de Versailles. Louis XIV y installa la cour et le gouvernement de France jusque la révolution . On  a visité avec le guide la chambre où le roi a dormi, visité la galerie des glaces, l’art des tableaux, c’était très beau. On a aussi visité la chapelle où le roi a prié pendant la messe.  Nous sommes nombreux à manger, bons vivants sur place, c’est sans surprise ! Nous cherchons le bonheur …  C’est une super journée : on a fait la visite des jardins, regardé de la fenêtre centrale de la galerie des glaces où se déploie sous l’œil des visiteurs les jardins et le parc. Une super journée historique!!! Je suis fasciné par cette histoire, la puissance, le pouvoir.  Je vous remercie du fond de mon coeur, vive la France, vive la liberté !

Guoen

par très loin de Disneyland

Nous avons étés passer une journée à la plage artificielle de Jablines.                                                                                                           Nous avons pris le Métro puis direction  pas très loin de Disneyland.  De là, on prend le bus jusqu’à Jablines. Ca ressemble à un paysage presque magnifique : les arbres, les oiseaux, les canards, des grenouilles, des petits poissons et la plage !!! Presque comme la mer… Pas de grandes vagues mais un petit peu de courant; des fois, quand un vigile passe en bateau, il y a une plus grande vague.
Arrivés, on cherche une place pour le pique-nique, Valérie  met une nappe et des  assiettes  en  carton  sur  l’ herbe pour  un  repas en  plein  air. Le ciel était bleu clair, le soleil était chaud, la température idéale pour les hommes, femmes, petits et grands, qui étaient tous là.  Des enfants jouent au ballon dans l’eau, d’autres jouent à faire des dessins dans le sable, des personnes bronzent sur la plage, avec des lunettes de soleil. Des gens  prenaient même des photos avec leur portable sous l’eau ! Nous avons fait de la gym et du yoga sous le soleil, et puis du pédalo – la première fois c’était super ! Et j’ai nagé dans l’eau, sous l’eau, comme un crabe au fond de l’eau avec mes jambes en l’air ! C’était amusant. Fatigué, je suis sorti de l’eau, j’ai bronzé un peu, me suis reposé … Fin de la journée, retour à Paris.
J’aime bien la plage, faire des exercices de gym, de yoga, de sport, le pédalo et la natation,  beaucoup de rires pour cette journée !

Guoen

sam_0417

champagne

Le 21 septembre 2016  rdv  mercredi 18h30 RER  Versailles-chantier, là  je rencontre Marie et Alice.  C’est Marie qui conduit une voiture noire  pendant le trajet : en 4h  on arrive au village de Beaunay,   dans une maison,  avec une très longue table, et on mange.  C’est très convivial,  on se présente,  le nom et prénom, c’est un bon repas,  des bonnes personnes, c’est une bonne opportunité, une offre très intéressante.  Le matin lever a 6h30, au petit déjeuner, après on va au travail dans une vigne, comme vendangeur, recolter leur raisins, beaucoup de raisins, beaucoup de travail, beaucoup de soleil ! Il y a aussi des personnes qui cultivent les vignes, les taillent, qui coupent les feuilles …Actuellement, ce sont des machines qui coupent les feuilles, pour pouvoir ramasser le raisin plus facilement. La vigne pousse sur les terrains secs et ensoleillés. On a récolté le raisin, et chargé les caisses dans un camion –  maximal 32 caisses par camion, pour livraison au pressoir.
Deux jours de travail et c’était très bien, ça c’est très bien passé. J’aime beaucoup le Champagne !

je vous dit merci a tous                                                                                           remercie Pascale et Etienne                                                                                    Guoen

vignes

Il fait beau, il fait chaud à Moret en canoë !

Mardi 23 août nous avons commencé à préparer le déjeuner. A 9h30, nous sommes allés au  métro,  après on change pour le train destination Moret-sur-Loing. Nous avons marché jusqu’à la ville et traversé  la  porte de Moret , la magnifique Moret,  qui symbolise l’art de vivre.
La rivière est près de la porte médiévale de Moret et nous avons fait des photos devant la porte. Nous nous sommes installés au bord de rivière  où on a pique-niqué comme des oiseaux .
Je crois qu’il faut plutôt se demander combien de temps a véritablement duré l’été ? C’est-a-dire la détente, le plaisir, et le bien-être, est-ce plus clair comme ça pour vous … ?  Ce désir d’être là au bon moment, de passer un jour supplémentaire à aller à gauche, à droite, un à un,  sur l’eau, d’avancer tout comment penser…
Il faut carrément une volonté acharnée et de la force pour savoir faire sur l’eau, on doit s’équilibrer et mesurer les précautions : mettre un gilet, ranger son portefeuille dans le bidon, suivre les explications du moniteur. Pour moi, c’est la première fois.
Ce temps privilegié pour nous de joie et bonheur et plaisir a fait que je me rappelle le bel exemple du bienheureux. Je suis content, j’ai bien aimé, c’est vraiment du bon temps et l’art de vivre le bien-être des loisirs…
Je veux remercier tous
guo en

MAC VAL

Nous avons été dans le musée du MAC VAL. Nous avons acheté les tickets d’entrée et on entre dans le musée. La guide  nous présente des  canapés qui représentent les 4 saisons : 4 canapés de couleurs différentes sur un rond qui tourne comme la terre, un peu de musique brouillée qui évoque les 4 saisons, printemps, été, automne, hiver … Nous sommes entrés à l’intérieur d’un théâtre, assis dans des fauteuils on regarde les gens qui passent, qui visitent comme si ils faisaient un petit show et eux ils nous regardent : pourquoi on est à l’intérieur du théâtre ? Certaines personnes qui passent regardent dans le théâtre et nous regardent comme des clowns, elles pensent peut-être qu’on va faire un spectacle ? C’est le monde à l’envers. L’artiste transforme tout, tout est devenu un décor : est ce que c’est nous qui regardons le décor où est-ce que c’est nous le décor qui bouge? C’est une façon de pensée différente …

Dans un musée habituellement rien ne bouge, tout est mort; ici comme nous sommes entrés voir, ça bouge tout le temps …

Il y avait aussi la tempête, la rivière, un arbre qui tombe, des chaises et des fauteuils qui volent; tout ça donne un mouvement très fort.

Puis, on est rentré dans un atelier pour transformer une photo de décor naturel avec des découpages, collages. Chacun a son idée et créé un décor tout à fait naturel. Mon décor a été créé avec 2 photos : une photo avec plein de soleil et une photo avec de la mer que j’ai transformé en neige, comme si, quand le soleil se couche la mer devient congelée.

On a passé un très bon moment avec le guide.

Guo en