archive | Actualité RSS pour cette section

Cherche 500 voix pour me présenter à la présidence française

Sans partis politiques pris, mais ayant des êtres incorrects sur l’état de santé de notre chère terre qui a tout ce qu’il faut pour faire naturellement ce qu’on a besoin. Mais il faut envoyer des hommes de l’armée Française voir de la LÉGION ÉTRANGÈRE qui ont signé pour LA FRANCE et ne peuvent pas désobéir à leur vocation de Légionnaire, de protéger les sites d’ uranium, qui est presque gratuitement pour nos centrales nucléaires pour produire votre électricité. Combien payez­ vous le kilowatt heure ? ce n’est pas cher vis à vis de la perte d’hommes, mais certains gagnent de l’argent.
C’est facile de dire qu’on va protéger des anciennes COLONNIES FRANÇAISES contre le mouvement DJIHADISTE au MALI et CENTRAFRIQUE, mais la FRANCE a fait sa révolution toute seule. Il faut comprendre qu’il y a des intérêts pour le PDG des firmes qui se mettent de l’argent dans la poche. Tout ceci vis ­à vis qui il y a danger le jour qui se passera un incident question nature contre nos usines nucléaires, voir tremblements de terre. Il y aura des champignons mais pas comestibles car c’est nucléaire.
En plus il y a danger car refroidir les piles d’uranium se sont nos rivières et fleuves qui en pâtissent : vive la pollution qu’on vous injecte sur vous ! il faut savoir qui il y a des guerres sans faire celles -ci.  Nous sommes trop de nombre sur terre, il faut éliminer des gens par microbes, qui est guerre microbienne en discret, sans fusils et baïonnettes sur le front . Nous sommes le pays qui a le plus de centrales nucléaire au monde, il faut arrêter tout cela, il faut réfléchir à votre avenir et penser à vos enfants. Et voyez plus loin que votre nez car un jour ça va finir plus vite que prévu, à cause de certains hommes qui nous gouvernent.

Aristocratie, la grossierté de la langue Française

Je me suis posé la question, lors d’une visite au château de Versailles, après plusieurs commentaires entendus ici et là par cette splendide journée printanière; qu’est ce qui donc fait que ce mot soit indubitablement associé à la noblesse ? Pour rappel, le mot aristocratie vient du Grec, aristoi : meilleur, et kratos : pouvoir, autorité. Sous l’ancien régime, on associait à cette notion l’hérédité supposée de talents ou mérites supérieurs, ce qui, bien sur, est infondé, divers rois de France nous l’ont prouvé à travers l’histoire.
Mais il ne faut pas oublier que ce sont les Grecs qui ont inventé la démocratie, demos voulant dire le peuple, régime politique au sein duquel ce sont les citoyens qui décident qui les dirige, ainsi, le pouvoir, comprenant l‘exercice des responsabilités, la prise de décisions et l’impulsion donnée reviennent aux êtres d’excellence dans le domaine considéré. Mais qu’en est-il donc de nos jours ? Je m’aperçois, et je ne suis pas le seul, que, malheureusement, notre système électif ne porte plus vers le pouvoir ceux qui excellent dans un domaine précis, mais ceux sachant s’entourer des meilleurs communicants, issus des mêmes castes et des mêmes écoles.
Après des élections capitales pour notre pays et après plusieurs votes passés, le constat est simple, sans appel, qui parle de lui-même, chaque échéance électorale apporte les mêmes titres dans la presse.

élections : Un taux d’abstention record.

De moins en moins de personnes se reconnaissent dans cette classe dirigeante et s’en détachent, laissant la place à un autre phénomène, celui du populisme, de la facilité intellectuelle, la peur, le doute, qui pourrait bien voir un jour ce pays basculer vers le côté obscur de la force. Des réflexions, dont une entendue dans la salle d’attente des urgences d’un grand hôpital parisien samedi soir, la publicité faite à des individus que je ne citerais pas par le pouvoir en place… On voit resurgir dans ce pays des réflexes de peur vis à vis de l’autre, des manifestations de rues nauséabondes de groupes dont personne ne parlait il y a encore peu de temps, attirant certains de nos politiques dans ce piège du populisme crasseux, menaçant même ce système démocratique qui est le nôtre. Alors, une seule question ? Quand aurons-nous effectivement une aristocratie – au vrai sens du terme, dans ce pays ?
Je répondrais simplement par les paroles de ce grand sage cinématographique : « N’essaie pas. Fais-le, ou ne le fais pas. Il n’y a pas d’essai, car il ne faut pas l’oublier, plus rapide, plus facile, plus séduisant est le côté obscur. »

 

La fête des voisins

fête des voisins2014

Vendredi 23 mai 2014

Origine de la Fête des Voisins

La Fête des voisins, également nommée Immeubles en fête, est une fête à l’origine française, qui se donne pour but de permettre à des voisins de se rencontrer de façon conviviale, afin de rompre l’isolement qui, selon ses organisateurs, gagne de plus en plus les villes, et de tenter de créer un sentiment d’appartenance au quartier.

Cette fête est due à l’initiative d’Atanase Périfan, qui en avait lancé l’idée en 1999 dans le 17e arrondissement de Paris, avec l’association qu’il avait créée quelques années plus tôt, Paris d’Amis.

Dès 2000, l’Association des maires de France, puis les bailleurs sociaux (organismes HLM), ont appuyé cette initiative qui s’est ensuite développée dans toute la France. De 2000 à 2009, elle a lieu le dernier mardi du mois de mai de chaque année. À partir de 2010, cette fête est organisée le dernier vendredi du mois de mai.

La fête des voisins se développe maintenant à l’international ! l’European Neighbour’s Day se fête maintenant dans plus de 30 pays (donc bien au delà de l’Europe).

L.D

Synthèse gouvernement valls

Le nouveau gouvernement de Manuel Valls

C’est un gouvernement « resserré » : 16 ministres seulement au total , plus le Premier ministre. Les ministres des Affaires étrangères et du Développement international, Ministre de la Justice, Ministre de l’Economie, du Redressement productif et du Numérique, Ministre des Affaires sociales, Ministre de la Défense, Ministre des Droits des Femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Ministre de la Décentralisation, Ministre de la Culture et de la communication, Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, porte-parole du gouvernement n’ont pas changés. Nous publions seulement les nouveaux ministres :

– ministre des Finances et des Comptes publics
ancien : Pierre Moscovici
nouveau : Michel Sapin
Membre du Parti socialiste, il a été député de l’Indre et des Hauts-de-Seine, ministre délégué auprès du ministre de la Justice(mai 1991 – avril 1992, gouvernement Édith Cresson), ministre de l’Économie et des Finances (avril 1992 – mars 1993,gouvernement Pierre Bérégovoy) et ministre de la Fonction publique et de la Réforme de l’État (gouvernement Lionel Jospin). Il a aussi été président du conseil régional du Centre de 1998 à 2000 puis de 2004 à 2007. Il est élu en 2007 député de l’Indre etmaire d’Argenton-sur-Creuse. De mai 2012 à mars 2014, il est ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social dans le gouvernement Ayrault. Le 2 avril 2014 il est nommé du nouveau gouvernement de Manuel Valls
L’arrivée de Michel Sapin aux Finances a été bien accueillie par l’Union européenne car il « s’est taillé une bonne réputation en tant que ministre du Travail », explique notre correspondant à Bruxelles, Hughes Beaudouin.

Ministre de l’Education nationale, Enseignement supérieur et Recherche :
ancien: Vincent Peillon
nouveau : Benoit Hamon
Benoît Hamon, né le 26 juin 1967 à Saint-Renan (Finistère), est un homme politique français. Ancien député européen, il est porte-parole du Parti socialiste de 2008 à 2012 et conseiller régional d’Île-de-France depuis 2010.
Le 16 mai 2012, il est nommé au poste de ministre délégué à l’Économie sociale et solidaire auprès de Pierre Moscovici, ministre de l’Économie et des Finances dans le gouvernement Jean-Marc Ayrault I, il devient ministre délégué à l’Économie sociale et solidaire et à la Consommation dans legouvernement Ayrault II. En juin 2012, il est élu député de la onzième circonscription des Yvelines. Le 2 avril 2014, il est nommé ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche au sein du gouvernement Vall

Ministre du Travail, de l’Emploi et du Dialogue social :
ancien : Michel Sapin
nouveau: François Rebsamen.
François Rebsamen, né le 25 juin 1951 à Dijon (Côte-d’Or), est un homme politique français membre du Parti socialiste et ministre du Travail, de l’Emploi et du Dialogue social.
Proche de François Hollande, dont il a été le second au Parti socialiste de novembre 1997 (congrès de Brest) à novembre 2008 (congrès de Reims), il est maire de Dijon, président de la Communauté d’agglomération du Grand Dijon, sénateur de Côte-d’Or et président du groupe socialiste au Sénat. Le2 avril 2014, il est nommé au poste de ministre du Travail, de l’emploi et du dialogue social dans le gouvernement Manuel Valls.

Ministre de l’Intérieur:
ancien : manuel valls
nouveau : Bernard Cazeneuve
Bernard Cazeneuve, né le 2 juin 1963 à Senlis (Oise) , est un homme politique français, membre du Parti socialiste.
Député-maire de Cherbourg-Octeville et président de la communauté urbaine de Cherbourg, il quitte ses fonctions après sa nomination commeministre délégué aux Affaires européennes dans le gouvernement Jean-Marc Ayrault I le 16 mai 2012. Le 19 mars 2013, il est nommé ministre délégué au Budget dans le gouvernement Ayrault II après la démission de Jérôme Cahuzac1. Le 2 avril 2014, il devient ministre de l’intérieur dans legouvernement Valls2

Ministre du Logement et de l’Egalité des territoire :
ancien : cécile duflot
nouveau : Sylvia Pinel
Sylvia Pinel, née le 28 septembre 1977 à L’Union en Haute-Garonne, est une femme politique française, membre du Parti radical de gauche et députée de Tarn-et-Garonne (2e circ.) entre 2007 et 2012, réélue à cette dernière date. Après avoir été ministre déléguée puis ministre de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme dans les gouvernements Jean-Marc Ayrault I et II lors de l’accession de la gauche au pouvoir en 2012, elle est ministredu Logement et de l’Égalité des territoires dans le gouvernement Manuel Valls depuis le 2 avril 2014

Ministre des Outres mer :
ancien : Victorin Lurel
nouveau :George Pau-Langevin, née le 19 octobre 1948 à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe), est une avocate et personnalité politique française, membre du Parti socialiste depuis 1975. Elle est députée de la vingt et unième circonscription de Paris et conseillère municipale du 20e arrondissement de Paris. Le 16 mai 2012, elle est nommée ministre déléguée auprès du ministre de l’Éducation nationale, chargée de la Réussite éducative, dans le gouvernement Jean-Marc Ayrault.
Le 2 avril 2014, elle est nommée ministre des Outre-Mer dans le gouvernement de Manuel Valls1

ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie :
Ségolène Royal, pour l’état civil Marie Ségolène Royal, née le 22 septembre 1953 à Ouakam, près de Dakar1,2 (Sénégal, alors partie de l’Afrique-Occidentale française), est une femme politique française, membre du Parti socialiste
Conseillère du président François Mitterrand dans les années 1980, elle a été députée des Deux-Sèvres et ministre des gouvernements Pierre Bérégovoy et Lionel Jospin.
En 2007, Ségolène Royal est la première femme française à accéder au second tour d’une élection présidentielle, mais elle est battue par Nicolas Sarkozy, ne récoltant que 46,94 % des suffrages exprimés. Battue lors de l’élection au poste de premier secrétaire du Parti socialiste en 2008, elle l’est de nouveau au premier tour de la primaire socialiste de 2011, avec 7 % des suffrages. Enfin, en juin 2012, elle échoue aux élections législatives dans la première circonscription de la Charente-Maritime face à un socialiste dissident, Olivier Falorni.
Présidente du conseil régional de Poitou-Charentes depuis avril 2004, elle est vice-présidente de l’Internationale socialiste depuis juillet 2008. Elle est également vice-présidente et porte-parole de la Banque publique d’investissement de janvier 2013 à avril 20143.
Le 2 avril 2014, elle est nommée ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie4 au sein du gouvernement Valls5. Suite à sa nomination au gouvernement, elle renonce à son poste à la présidence de la région Poitou-Charentes6.
Ancienne compagne de François Hollande, elle est la mère de leurs quatre enfants

L.D et S.T