archive | Histoires RSS pour cette section

la france que j’adore

A l’aube du nouvel an, je profite de l’occasion pour remercier tous les bénévoles de la bagagerie.  Oui j’avoue que c’ est du boulot, chacun a ses responsabilités, malgré tous les inconvénients de la vie quotidienne ils sont toujours  à notre disposition. De ce fait, cette année 2015 sera le meilleur, à toutes les associations qui partagent ce point de vue. Oui, chaque fois que j’arrive ici je me sens comme chez moi, j’ai plus de confiance en moi, même si je ne discute pas beaucoup. Je crois que le but c’est ça.
Mon personnage préférée de cette année est une femme; le pourquoi c’est que c’est une femme qui croit dans tout ce qu’elle dit. Elle sait très bien que le progrès de la France dans la communauté européenne, c’est une chose vitale pour que notre pays d’accueil aille de l’avant    … mes meilleurs vœux.

Guytho, à tous ceux qui croient à ma patronne sainte Geneviève.

 

La tolérance

normal_La-tolérance-ca-fait-gagner-la-paix

Qu’est ce que la tolérance ? Quand j’ouvre un journal, je regarde le journal télévisé de 13 heures ou de 20 heures, je parle avec des personnes différentes, je constate qu’il peut y avoir des divergences d’opinions, des conflits. Des personnes vont voir leurs médecins, leurs psychiatres pour parler des différences entre ce qu’ils pensent et ce que pensent les autres.

La tolérance est de se dire que les personnes qui peuplent ce monde ont des raisons de parler comme elles parlent, par ce qu’elles ont vécu dans leur passé, leurs expériences de la vie.

L.D

allons enfants de la patrie fils de lumière, à nous tous les usagers d’antigel

Quelque chose qui m’a frappé durant la semaine :

Oui hier, mardi, je me trouvais à la laverie à côté,  j’étais tout seul et déprimé à ce moment là.

Un jeune passe et il me demande si je veux qu’il me prenne en photo. Tout de suite je lui ai dit pas de problème et il m’a pris plusieurs fois en photo.En plus de ça il m’a donné son numéro afin de pouvoir le rappeler. En ce qui me concerne, je dis:  jamais nous ne devons nous laisser tomber dans la dépression, parce que aujourd’hui nous sommes emparés par le monde virtuel

or

pour moi l’être humain en soi même est plus important que n’importe quel machine.

 

Guytho le super chéri de la bagagerie d’antigel:::

fleur-rose-1280x800

Histoire d’un mec …

chapitre 1

Bonjour,je m appelle Djaffar et je vais vous raconter mon histoire. Le 31 mars 2014, j’ai été expulsé de l appartement de ma Mère où je vivais depuis son décès, d’où j’avais demandé le bail a mon nom, qui ma été refusé, donc j ai été mis a la porte. Et en même temps, j’ai perdu mon emploi pour cause de licenciement économique . Donc je me suis retrouvé sans rien du jour au lendemain, une chose que je pensais impossible pour moi, mais je me suis aperçu que ça peut arriver a n’importe qui d’entre nous. Et de se retrouver SDF, moi qui connaissait pas ce monde, ma complètement cassé le moral. Mais je ne me suis pas laissé abattre, malgré que je dormais dans un escalier d immeuble . Après 1 semaine d’errance j ai connus une association qui s’appelle la Bagagerie Antigel un lieu qui ma permis de poser mes bagages en permanence, de pouvoir me changer, de faire un brin de toilette, de boire un café de rencontrer des gens comme moi . On est accueillis 2 h le matin et de 7h00 a 9h00 et 2h le soir de 20h00 a 22h00 et croyez moi, ces 4h font un bien immense , je ne remercierai jamais assez ce lieu d échange et de chaleur. Avec des gens formidables que sont  les Bénévoles qui nous accueillent avec le sourire, et nous remontent le moral quelque heures . Je les remercie du fond du coeur .

chapitre 2

Aujourd’hui nous somme le 25 juin et depuis, depuis pour moi de l’eau a coulé sous les ponts. Comme je vous l’ai dit je ne me suis pas laissé abattre, j’ai été voir toutes les administrations sociales qui ont pu m’aider (assistance sociale, action sociale etc ). Et aujourd’hui j’ai réussi à trouver un toit, un studio dans le 15ème arrondissement , et c est que du bonheur, j ai retrouvé le moral. Je me suis aussi engagé pour suivre une formation de riper (éboueur) qui sera rémunérée sur 35h. Je ferai n’importe quoi pour m’en sortir . Et comme ont dit il n y a pas de “sot” métier. Donc voila je repars doucement mais sûrement dans la vie active, ce qui m’a beaucoup manqué quand j’étais a la rue. Donc si moi j ai réussi vous pouvez vous en sortir aussi. Alors réveillez vous et excuse l’expression “bouger vous le cul” et vous réussirez.
je me suis reconstruit en 3 mois et demi, alors bonne chance a tous.

ÉPILOGUE

Aujourd’hui je suis devenu bénévole dans cette association, la bagagerie antigel, ce lieu qui m’a tant aidé moralement et continue a le faire. Et maintenant je suis fier de leurs rendre la monnaie de leur pièce, et de pouvoir aider les autres.

DJAFFAR

Un petit moment de bonheur simple au Parc Saint-Lambert

Hier, je me suis assis un moment au parc Saint Lambert sur un banc ou un beau soleil était présent. Un groupe d’enfant de six ans est venu et a joué avec des cerceaux. Ils étaient amusants et ils se sont bien amusés. Moi aussi également en les regardant.

Le soleil du matin et la joie des enfants m’ont fait passer un bon moment.

L.D

cerceaux

Fin de voyage ???

Et oui,  tout finit par arriver, même la fin de ce voyage initiatique, trop long à mon goût, avec la reprise professionnelle et une rencontre exceptionnelle, qui bouscule une vie.

Un métier d’ingénieur qualité, une rencontre qui chamboule le quotidien, au point de trouver une motivation nouvelle… Bref, en peu de temps des changements radicaux qui font qu’à un moment précis ce sentiment de tourner en rond, que cette circularité infernale touche à sa fin. Cette envie de normalité, repartir en vacances normalement, passer mes week-end en Corse etc. Bref, retrouver ce qui faisait ma vie de ce qui me semble il n’y a pas si longtemps, qui paraissait si loin et si inaccessible il y a encore peu de temps, et qui est dorénavant à porter de main.

Tout prend fin, chaque cycle, même le parcours des neuf cercles de l’enfer.

rubrique amour et paix pour tous

Ce qu’il y a de plus mystérieux c’ est la danse. On s’est inscrit pour un spectacle, et le danseur a mal à la cheville, annulé …  Avis personnel, organisons des cours de danse ici, on fera des économies.
Frank

 

Citoyen d’europe à la Bagagerie

Comment je me sens réellement bien ici : je trouve ici un lieu de réflexion pour apprendre  ce qu’est la vie française. Là j’apprends à me trouver moi même ; à écouter mon subconscient mon être intérieur, a être satisfait , être joyeux, même si, chaque jour je dois faire face a des adversités de la vie quotidienne. Pour moi, je continue de regarder l’avenir avec confiance, pour moi c’est un privilège, c’est vraiment une alliance de voir plusieurs états d’esprits qui vont dans le même but, celui de l’intégration. J’arrive a comprendre que l’être humain en soi n’est pas un objet, mais quelqu’un qui a besoin de l’autre. Oui, moi je le pense comme ça, la joie me déborde en les voyant dialoguer entre eux, ça me donne envie de continuer le chemin que je poursuis. Ainsi je l’affirme c’est pas chacun pour soi, quand on sait que l’autre existe et il y a une place pour lui a ses cotés, la vie prend plus de sens…

Guytho, le personnage qui vous aime tant et aussi sait très bien que la France à besoin de moi.