Archive | la chanson du voyage RSS for this section

Fête de la Musique : De la variété Française dans le 15e Arrondissement !…

Comme chacun le sait, le 21 juin, c’est le jour de la fête de la musique.
L’Association Antigel, bien connue pour l’assistance qu’elle apporte aux Sans-Abris par ses maraudes dans les rues de Paris, a décidé d’organiser un petit spectacle pour ce fameux jour de fête. Lequel spectacle a eu lieu dans le 15e arrondissement de Paris, place Etienne Pernet. Au programme, variété Française, genre qui malheureusement devient rare…
Et 7 chanteurs. Trois filles et quatre garçons, dont votre serviteur.
La parité n’a pas pu hélas être respectée… Comme disait Catherine LARA, « I’am souris… »  (Oui, bon… OK, on fait ce qu’on peut…)

La soirée étant prévue pour débuter à 20h, nous sommes arrivés vers 18h, pour commencer l’installation du matériel. Les musiciens ont apporté leur superbes instruments, l’un d’eux disposait d’une sono portable, et d’un micro HF. Pour ma part, comme chanteur qui a fait la rue et le métro pendant 18 mois, je possède également une sono portable, et de bonne puissance (2×25 W), que j’ai mise à disposition de l’association. J’ai aussi ramené mon micro personnel. Nous étions donc relativement bien équipés !

Dès 18h30, nous avons commencé à exécuter le programme prévu en répétition publique, afin de procéder aux derniers ajustements techniques et de coordination indispensables. Nous avons pu ainsi constater que cette façon de procéder plaisait aux gens, qui ont commencé à s’approcher.

J’ai pris l’initiative d’ajouter ma touche perso d’humour, et pour tester le volume et les réglages nécessaire pour le son, j’ai annoncé, de ma voix… pas très basse : « – 1-2- 3… 1-2- 3… Votre attention, mesdames et messieurs. Surtout, n’ayez pas peur ! Ce n’est pas une manifestation de la CGT, vous ne risquez rien… ». Ca a fait rire beaucoup de monde ! Cool, ça commençait bien…

La répétition a pris fin un peu avant 20h. Finalement, nous étions prêts juste à temps, comme prévu. Il faut préciser que, comme cela arrive très souvent, le grand M, Murphy pour ceux qui comme moi n’ont pas peur d’oser le nommer, s’est manifesté : Ma sono est tombée en rade après 1h de fonctionnement, alors que nous ne l’avions utilisée que 3h lors de notre dernière répétition. Ma documentation technique donne 8 heures. J’ai donc constaté sur place, heureusement nous étions encore en répétition, qu’en réel, autant la qualité sonore est à la hauteur de la pub, autant l’autonomie est en retrait de moitié, dès qu’on pousse un peu le volume. Et croyant que l’autonomie était encore largement suffisante, je n’avais pas rechargé mes accus. Comble d’imprévision, je n’avais pas non plus prévu un second jeu… La honte !

Cela a obligé une gentille demoiselle de l’association à aller racheter 2 jeux de 4 piles Duracell, la bête en dévorant 8 à chaque fois. Heureusement, cette gentille bénévole ne m’en a absolument pas voulu…
(Je me suis racheté quelques jours plus tard un deuxième jeu d’accus rechargeables).

Le principe de ce spectacle était que chaque chanteur interprète ses chansons en solo, avec l’ensemble du groupe qui reprend les refrains en coeur.  Sauf que moi, j’ai eu la chance que le grand Murphy, sans doute pris de remords de m’avoir fait planter ma belle sono, m’a rendu un petit coup de main… Et sur les trois chansons que j’ai choisies, il a été convenu que j’en interprèterais deux en duo, et à chaque fois avec une très belle et gentille jeune fille :  Wouahh… La classe !

Le spectacle a commencé par un hymne instrumental appelé « l’hymne Aveyronnais ».

Ensuite, un premier chanteur a interprété Sauver l’Amour, de Daniel Balavoine. Un peu plus tard, il a aussi interprété « Retiens la nuit », de Johnny Halliday.  (Photo 1)

Chanteur-Johnny

Une jeune fille a ensuite merveilleusement chanté « Les copains d’abord », de Georges Brassens. C’était super d’écouter cette chanson très connue interprétée par une voix féminine.
Quand mon tour est venu, j’ai chanté « Blow in in the wind », de Bob Dylan. Un de mes tubes préférés quand je fais le métro. Je le connais par cœur.
D’autres chanteurs se sont ensuite produits, comme Laurent, qui a interprété une chanson de sa composition  (Photo 2).
Un peu plus tard,  j’ai chanté « l’Oiseau et l’Enfant » de Marie Myriam, en duo avec Mika !  (Photo 3)

_AM_0309-3Chant-Jimmy-Mika

J’ai également interprété un dernier chant, en clôture du spectacle, en compagnie d’Alix. Très belle et vraiment très sympa, aussi cool que son prénom… Et avec une voix très douce.  On dirait la Reine des Neiges qui chante… Le chant : Un Gospel très célèbre : « Amazing Grace » !

Côté instrumentation, nous avions déjà prévu un guitariste, et une violoniste. Auxquels se sont ajoutés un joueur de Djembé, et une même une violoncelliste. Comme quoi, nous les chanteuses et chanteurs, avons vraiment été très bien entourés et accompagnés…  Pour mieux apprécier, les quelques photos les plus représentatives de ce spectacle. Toutes les photos « brutes » sont disponibles ailleurs, sur ce site.
En résumé, une fin d’après-midi très cool, qui je l’espère, se reproduira avant la prochaine fête de la musique….

Jimmy BARTHEL.

Publicités

A Houlgate, la culture est aussi de la chanson

Je reviens d’un séjour d’ Houlgate qui était du 5 au 10 octobre 2015. Ce séjour était composé de temps de sport et de culture. Pendant ce dernier temps, nous avons écrit une chanson :

  • Refrain x 2
    La vie est si dure
    Qu’il faut savoir en changer
    Prenons ce bol d’air
    Qui pourra nous aider
  • Couplet 1
    Houlgate pour projet, rencontrer
    nos potes insoupçonnés
    Houlgate afin de se proj’ter
    De rêves, de bonnes idées
    Dès le matin se préparer
    Yoga Déjeuner
    Quelle chance nous avons
  • Refrain x 2
    La vie est si dure
    Qu’il faut savoir en changer
    Prenons ce bol d’air
    Qui pourra nous aider
  • Couplet 2
    Chante, danse, suis ce beau chemin
    Houlgate est là pour toi
    Prière et joie dans le sport et
    La vie c’est du bonheur
    La mer la Normandie Houlgate
    Puis la Bagagerie
    Ballon insertion
  • Refrain x 2
    La vie est si dure
    Qu’il faut savoir en changer
    Prenons ce bol d’air
    Qui pourra nous aider
  • Couplet 3
    Décompresser, tous ensemble, décompresser
    Houlgate nous t’aimons x2
    Antigel oh oh
    Merci Antigel x2

L.D

LA MONTAGNE

C’est pas homme qui crée la montagne, on la découvre.

La montagne c’est l’odeur des fleurs, de arbres,
la mélodie des couleurs des saisons, en altitude.
C’est pas homme qui crée la montagne, on la découvre.

On se promène en pensant à autre chose ,
la marche c’est un bon bol d’air.
C’est pas homme qui crée la montagne, on la découvre.

Pendant la sieste, on pense à autre chose que la ville.
C’est pas homme qui crée la montagne, on la découvre.

Les bruits étranges de la forêt, le vent qui fait bouger les feuilles,
les oiseaux qui font du bruit; la montagne est étrange.

C’est pas homme qui crée la montagne on la découvre.
C’est pas homme qui crée la montagne on la découvre.

MARIO

une vie de poisson

Je suis un petit poisson
Je nage dans la mer

J’avance et je reviens
Je flotte dans l’eau comme dans l’air
Je me sens léger

Je suis un petit poisson
Je nage dans la mer

Je suis de mauvaise humeur
C’est dur de respirer dans l’eau
Et tous ces allers – retours

Je suis un petit poisson
Je nage dans la mer

Rien autour,
Que de l’eau
Dure vie de petit poisson

Je suis un petit poisson
Je nage dans la mer

GUOEN