Archive | La vision de l’ingénieur RSS for this section

Il est venu le temps des ingénieurs…

Bien le bonjour, fidèle lecteur de ce blog, Nous sommes rentrés dans une ère nouvelle, celle des ingénieurs.
En effet, jamais dans l’histoire de l’humanité ingénierie n’a été aussi prolifique. Que ce soit dans les nouvelles technologie, les smartphones qui font désormais partis de nos vies, les tablettes, devenues des outils complets utilisées dans des secteurs aussi variés que la CAO ou la musique; mais aussi dans des secteurs plus pointus, voiture autonomes, mais aussi TESLA avec ses voitures électriques de plus en plus performantes. Demain des drones survoleront autoroutes et réseaux ferrés pendant des heures de façon autonomes ou qui pourront inspecter un cockpit d’avion en quelques minutes, capables de détecter la moindre micro-fissure.
Nous sommes entrés dans une ère nouvelle, celle des ingénieur de très hauts niveaux, aptes à travailler en utilisant l’intelligence collective pour développer de nouvelles applications et de nouvelles intelligences artificielles de plus en plus affûtées.

Je ne peux terminer ce billet sans rendre deux hommages.
Le premier, il s’agit d’André Brahic,  astrophysicien au Commissariat à l’énergie atomique (CEA), professeur à l’université de Paris VII et directeur du laboratoire Gamma-gravitation rattaché à l’UFR de physique. Ayant travaillé sur les supernovas, la théorie du chaos, la dynamique des galaxies, les anneaux planétaires et la formation du Système solaire dont il est l’un des plus grands experts mondiaux, que j’ai eu la chance de rencontrer, passionnant et passionné et qui nous a quitté le 15 mai dernier suite à une visite à la pire des constellations.
Le second, plus personnel celui-là s’adresse au plus Espagnol des Polonais, dać wieczne odpoczywanie.

Je vous laisse donc, fidèles lecteur, bonne semaine et à bientôt.

達人 アントホニ

Publicités

11 mars 2011/11 mars 2016

Bien le bonjour, fidèle lecteur de ce blog, , c’était il y a cinq ans.
Un séisme d’une magnitude 9,0, survenu au large des côtes nord-est de l’île de Honshū, au Japon, faisant 23 500 morts et disparus, déplaçant des milliers de personnes et provoquant l’un des pire catastrophe nucléaire de l’histoire.
Oubliées, les victimes de cette catastrophe naturelle, ne retenant que la catastrophe nucléaire. Mais qu-en est-il aujourd’hui ?
Et bien, pas d’évolutions, les procédures de sécurité n’ont guère évoluées, des centrales vieillissantes sont prolongées d’années en années, et comme le disait Naoto Kan, premier ministre Japonais de l’époque à notre ancien président : « La prochaine est pour vous ». Car, comme tout un chacun le sait, la France détient le record du pays le plus nucléarisé au monde par rapport au nombre d’habitants et les centrales sont anciennes et le nombre de sites augmente d’autant le risque d’un catastrophe majeure.
Sans remise en question, pas d’évolution, hors, il est plus que nécessaire de faire ce travail, sinon, l’avenir risque de devenir bien sombre.

Je vous laisse donc, fidèles lecteur, bonne semaine et à bientôt.

達人 アントホニ

Nous vivons dans la gélatine….

Bien le bonjour, fidèle lecteur de ce blog, et oui, nous vivons dans la gélatine, ce qui veut dire qu’Einstein avait raison !
Non, je ne suis pas devenu fou à force de travailler sur mes trois ordinateurs, c’est juste, que 100 ans après, une découverte astrologique et physique majeure confirme une prédiction faite il y a cent ans par Albert Einstein en se fondant sur sa théorie de la relativité générale, celle des ondes gravitationnelles.
Les ondes gravitationnelles, ou ondes de gravitation, sont des oscillations de la courbure de l’espace-temps qui se propagent à la vitesse de la lumière dans le vide spatiale. L’intérêt de tout cela, observer autrement l’Univers, causées par des événements titanesques comme des trous noirs ou des étoiles à neutron;  détecter ces ondes permettront de remonter à la première milliseconde du Big Bang.
Ces ondulations se déplacent comme les rides émises par un caillou lancé dans l’eau, s’atténuant à mesure qu’elles s’éloignent du point initial, mais en 3 dimensions, comme si l’on secouait un bocal de jelly anglaise…
Einstein disait qu’avec la logique on allait d’un point A à un point B, mais qu’avec l’imagination on pouvait aller partout, je vous laisse donc méditer sur cette citation de ce génie universel, fidèles lecteur, bonne semaine et à bientôt.

Art historique et culturel, l’héraldique.

Bien le bonjour, fidèle lecteur de ce blog. Une fois n’est pas coutume, je ne vais pas aborder ici de grandes questions scientifiques ou dénoncer, ceux qui renoncent à leur liberté pour plus de sécurité et se retrouvent sans aucune des deux, mais d’une forme d’art et d’expression historique : L’héraldique.
L’héraldique est la science du blason, c’est-à-dire l’étude des armoiries, mais aussi un champ d’expression artistique. D’abord en usage dans la noblesse et la chevalerie, elle se répandit ensuite dans toutes les couches de la société. Science, car la complexité de cet art, de son langage, les figures, couleurs etc.  Signe de reconnaissance, en Europe, mais aussi ailleurs dans le monde, cette science artistique fait parti de l’histoire et du patrimoine.
Ainsi, les couleurs rouge, bleue, jaune ou blanc, seront dénommées « gueule », « azur », « or » « argent, le noir, « sable », mais aussi sur les figures.
Un dessin valant mieux qu’un long discours, le blason utilisé en France durant plusieurs siècles :

france copie

Il est décrit comme tel :  » D’azur à trois fleurs de lys d’or »; plus complexe, celle de la famille de La Rochefoucauld « burelé d’argent et d’azur, à trois chevrons de gueules brochant sur le tout, le premier écrimé, avec pour cimier une Mélusine et pour tenants  deux hommes nus, velus, ceints de feuillage, la massue à la main « .

600px-Ornements_extérieurs_Duc_et_pair_de_France

Les figures ou meubles, sont dans les deux cas présents les chevrons et les fleurs de lys, les tenants, les anges et les deux barbus, »tiennent » l’écu, les couronnes, la devise, une phrase personnelle.
Mais tout cela ne concerne pas que l’europe Occidentale, la symbolique existe aussi en Asie, au Japon, avec les Kamon, un insigne héraldique initialement utilisé par les clans de samouraïs pour se reconnaître plus facilement sur les champs de bataille. Ils sont généralement sous forme de dessins stylisés à l’intérieur d’une forme géométrique. Leur utilisation remonte à l’époque Kamakura. Durant l’époque d’Edo, seuls les daimyos avaient le droit d’en posséder deux à la fois. Dès le début de l’ère Meiji, leur utilisation se répandit parmi le peuple, avec deux exemples, le symbole impérial du Japon, (Dai Nippon Teikoku) et la vague, le NAMI (波)

japon_20imperial copie

kamon_20wave copie

Mais aussi en Chine, avec le dragon.

chine

Même la littérature influence cet art, ainsi le seigneurs des anneaux, avec ces armories que j’ai imaginé pour Sauron et le Mordor :

blason sauron copie

ou encore  la série « game of thrones », avec le blason de la famille Targaryen :

Targaryen copie

L’imagination est sans limite,  voici les armories de ma famille depuis plus de 800 ans, que je décris ainsi :

« d’azur, a deux léopards d’or armé et lampassé de gueule l’un sur l’autre, deux lions rugissants comme tenants, surmonté d’un cimier argent et or et un manteau azur et or », la devise, est la mienne.

blason

Je vous laisse donc à votre imagination, fidèles lecteur, bonne semaine et à bientôt.

達人 アントホニ

 

C’était il y a cent ans…

Bien le bonjour, fidèle lecteur de ce blog, c’était il y a cent ans, le 25 novembre 1915.
Quoi donc ? Une simple découverte, présentée  à l’académie de Prusse, mais qui n’a eu, depuis, de cesse d’être validée,  le génial Albert Einstein présentait sa théorie de la relativité générale.
Dans les faits, qu’est-ce que cela change à notre existence de simple terrien  ?
et bien cette théorie a permis d’élaborer une nouvelle vision du monde et a servi de cadre théorique pour penser l’Univers et comprendre bon nombre de phénomènes célestes. Elle a totalement bouleversé notre compréhension du temps et de l’espace. Et les objets théoriques qu’elle a prédits, comme les trous noirs, font aujourd’hui partie des astres les plus étudiés.
Mais pas seulement, en 2011, les résultats de la sonde Gravity Probe b ont permis de mesurer une des prédictions très subtile de la relativité générale, une perturbation de l’espace-temps crée par la rotation rapide d’un astre très massif, nommée effet « Lense-Thirring ». Toutes les mesures ont confirmé les prédictions de la théorie d’Einstein. En mars 2015, c’est une des hypothèses fondamentales supposées par la théorie qui a de nouveau été vérifiée : le fait que la lumière se propage à une vitesse constante. La quasi-totalité de la physique actuelle utilise ce postulat.
Et cela ne s’arrête pas là, dès 2016 une nouvelle expérience de physique menée dans l’espace va permettre de vérifier de valider un peu plus cette théorie : une expérience Microscope qui va mesurer à 10-15 près la loi sur la chute des corps telle qu’Einstein l’a décrit.
Mais le saint Graal actuel est d’élaborer une théorie qui englobe à la fois la relativité générale et la physique de l’infiniment petit, celle qui s’applique au monde subatomique, la physique quantique. On disposera alors d’une description exacte du monde.

Bonne semaine, fidèle lecteur et à bientôt.

達人 アントホニ

Alep Bagdad Paris…

Bien le bonjour, fidèle lecteur de ce blog.
Depuis trois jours, cet article a germé dans mon esprit.
Je vis dorénavant dans le 11ème arrondissement de Paris, devenu depuis janvier dernier un épicentre, et quel épicentre.
Il était 21 heure 30, ce vendredi soir, lorsque rentrant chez moi après avoir bu un verre avec des amis, l’enfer se déchaîna, j’étais devant ma porte, mon digicode.
Tout s’est joué à 10 minutes, car ce verre, je l’ai bu à la « belle équipe », rue de Charonne à moins de 100 mètres de mon domicile, 19 morts dont deux de mes amis.
Depuis trois jours, les infos défilent, mais une phrase revient : « Nous sommes en guerre »; et quelle guerre. Tout militaire se doit de respecter les règlements militaires et les conventions, hors, ce vendredi soir, cette « guerre » n’a pas respecté les bases même qui font les conflits armée, ces assassins se sont attaqués à notre mode de vie; prise d’otages dans une salle de concert, attaques à proximité d’un symbole, le stade de France, et bien sur, l’attaque à l’arme de guerre des restaurants et des bars.
Depuis trois jours, les infos défilent et que nous apprennent ces dernières ? Que les assaillants sont nés et et ont grandis en France, et que l’un d’eux a été accueillis à bras ouverts en tant que réfugié. Et cela m’interpelle, moi dont une partie de la famille a bénéficié de cet accueil, fruit de la « méritocratie » Française.
Cette interpellation, c’est une série de questions, pas politiquement correctes :
Devons nous accueillir tout le monde ?
Notre système tel qu’il existe aujourd’hui est-il en échec et quel est son avenir ?
Les réponses qui me viennent à cette heure sont : non et oui; non à la première et oui et il est urgent de réviser celui-ci à la seconde.
Nous sommes en guerre, car depuis trois jours, les infos défilent, une guerre sale, assassine, qui ne dit pas son nom, Alep, Bagdad, Paris, villes meurtries.

Bonne semaine, fidèle lecteur et à bientôt.

達人 アントホニ

J’accuse…

Bien le bonjour, fidèle lecteur de ce blog, les 7 et 8 décembre prochain, se tiendront à Paris, la COP21 , forum sur l’environnement.
Or, en France aujourd’hui et plus particulièrement dans les grandes villes, nous sommes exposés au  dioxyde d’azote, un composé chimique de formule NO2,  polluant majeur de l’atmosphère terrestre, notamment produit par les moteurs à combustion interne et plus particulièrement les moteurs diesels.
L’OMS a remis cet été un coup de projecteur sur les particules en établissant leur caractère cancérogène, mais aussi la dangerosité des particules fines,  produite à cause des Filtres A Particules qui équipent les moteurs diesels depuis 2011. Le parc diesel est de  38 200 000 véhicules à ce jour, les uns produisant des particules fines, les autres du NO2.  Un groupe de travail du Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) a classé les particules fines diesel cancérigènes pour l’homme, or, en 1988, le CIRC avait déjà classé les particules fines diesel dans la catégorie 2A, cancérigènes probables, reprenant un rapport de 1982 sur la dangerosité du diesel sur la santé humaine. Mais aucun principe de précaution n’a été invoqué.
J’accuse donc, nos gouvernants, d’avoir exposé la population des grandes villes à des poisons mortels et de continuer à le faire en favorisant le gas-oil et la vente les motorisations diesel , de façon volontaire, en ignorant les recommandations des médecins et institutions scientifiques depuis plus de 30 ans.
Nos dirigeants actuels veulent se caper des vertus environnementales, mais cela sans se soucier de la santé de leurs concitoyens. Il est temps que cela change réellement dans ce pays, si l’on veut que nos enfants continuent à vivre sans qu’ils n’aient à risquer leurs vies en respirant.

Bonne semaine, fidèle lecteur et à bientôt.

達人 アントホニ

L’art numérique

Bien le bonjour, fidèle lecteur de ce blog, quand art et technologie se rencontrent.
Tout débute en 1950, lorsque Ben Laposky, mathématicien et artiste américain, crée les premières images dites électroniques sur des ordinateurs analogiques à partir d’oscilloscopes et en 1951, avec  Yamaguchi Katsuhiro qui créa avec un groupe d’artistes le Jikken Kobo, l’Atelier Expérimental,
proche de Breton et de Duchamp.
Est désigné « art numérique » tout art réalisé à l’aide de dispositifs numériques – ordinateurs, interfaces et réseaux. La complexité des algorithmes mathématiques, alliés la technologie, permettent aujourd’hui d’obtenir des formes, des couleurs et des effets qu’il serait difficile d’obtenir naturellement.

art1

art5

art7

Les possibilités sont multiples, on peut aussi réaliser des œuvres interactives, en 3D ou plus simplement en format vidéo. Le net regorge d’œuvres divers et variées, alors, n’hésitez pas.
Bonne visite virtuelle, bonne semaine et à bientôt.

達人 アントホニ