Archive | voyage artistique RSS for this section

3/6/9

Bien le bonjour à toutes et tous, fidèles lecteurs de ce blog.
3/6/9, ce n’est pas une date, cela pourrait être un bail commercial, c’est presque tout cela, 9, pour 9 ans, c’est en 2008 que j’ai commencé à montrer mes premiers signes de fatigues professionnelles et intellectuelles, 6 ans, c’est le début de la vraie galère et mon arrivée au sein de cette structure chère à mon cœur et enfin 3 ans, la fin de cette période et mon départ définitif.
Depuis, reprise professionnelle en tant que salarié, que du bonheur quand on a été dirigeant et entrepreneur, des semaines de 45/50 heures de travail, le tout en devant composé avec un « responsable » dont la compétence est limitée à ce qu’il a appris en école de commerce, ce qui dans l’ingénierie peut poser problème. Enfin depuis quelques semaines, j’ai allié mon goût de l’entreprenariat et celle de l’art en créant une nouvelle entreprise de design graphique et de 3D.

Ainsi, par ce biais, fidèle lecteur, je te donne de mes nouvelles,  et me permet de laisser ici mes coordonnées professionnelles et mon logo dasn deux styles que j’affectionne, l’ar déco et l’art nouveau.

 

Je vous remercie tous, bénévoles et usagers, l’incroyant que je suis vous souhaite d’être bénis, car tous m’avez apporté beaucoup et enrichis intellectuellement.

Anthony Marc Mas de la Renaudie

Publicités

Humeurs..!

L’obésité gagne du terrain, et change… de territoire!
Bien plus que les panses et autres bedaines cholestéroliques,
elle s’emploie à donner du volume, aux travers de nos contemporains!
–  La suffisance enfle..!
–  L’aigreur enfle..!
–  La prétention enfle..!

Hélas. Prévert n’est plus..!
Sa « chandelle est morte » , et sa plume…

Il s’en est allé rejoindre d’autres Jacques,
qui se lassèrent de fustiger nos petitesses.

« Décidément, il est bien mort Prévert
Et…, je n’ai guère le cœur aux inventaires. »

Bosco57  

 

Le château qui n’existe plus

Ce château c’était le luxe, c’était le château de quelqu’un qui ne veut pas beaucoup partager avec le peuple français. ce château il était beau, magnifique ! Le prince s’y promenait, et la reine, et les princesses, et les neveux du roi.
On y trouvait des meubles, des carrosses, … et beaucoup de chevaux. A l’époque les rois vivaient avec des chevaux.  Ils chassaient les animaux pour s’amuser pas pour manger !
Désormais il n’y a plus de château. Autrefois il était là. Bien construit, bien terminé …C’est un mystère.

Pourquoi le château n’est plus là ? C’est la guerre contre le roi : de gens ont voulu empoisonner le roi. C’est une vengeance, c’est l’acte d’un fantôme ! Est-ce que  c’est pour dire : ‘je suis plus fort que le roi ? je suis très puissant …?’. Avec le roi, une seule bouche parle. mais le peuple, au final, est plus fort que le roi.
Pour cela il a fallu passer par une personne de confiance, proche du roi, très proche : le lieutenant supérieur des gardes du roi. Il a mis du poison pendant le festin du déjeuner, pendant une journée très particulière, avec une grande fête, celle de son anniversaire de soixante ans.

Pourquoi cet acte ? Mystère…

C’était peut-être par jalousie, parce qu’il voulait prendre sa place ?…
Ou par rapport à une vengeance, car sa grand-mère a accouché d’un enfant qui aurait dû être un roi – le roi oublié.

Le roi se promenait dans une autre ville, et il rencontre une femme très élégante – qui ne sait pas que c’est le roi. Elle ne sait pas qui il est car le roi ne le dit pas pour la protéger. Ils ont eu un enfant, mais elle ne l’a pas dit au roi. Il l’a finalement appris et il lui a donné de l’argent discrètement pour bien éduquer son fils car elle avait coupé les ponts. Mais quand il a grandi cet enfant, il a voulu être roi à son tour et prendre la place du roi. Il voulait changer le monde. mais il n’a pas pu.
Plus tard, son fils est devenu le lieutenant supérieur des gardes du roi. Alors il  tue le roi en l’empoisonnant.
Dieu, en colère de voir cet assassinat, a fait brûlé le château et le lieutenant des gardes avec.

Guoen

 

Un quinze Août…

Mis à part la messe, à 11 heure… Je n’ai absolument rien fait aujourd’hui. Rien!
Si! J’ai laissé ma pensée aller où elle a voulu, vagabonder à sa guise…
Elle m’est revenue moins amère que d’habitude!

Bosco57

Éclosions…

Les bosquets dodelinent de leurs têtes hirsutes sous les assauts du vent…
Tiens! Un papillon vient d’éclore…
L’univers lui ouvre les bras, il prend son essor…
Il a un jour devant lui.
Il est totalement heureux!

Tiens! Un bébé vient de naître…
L’univers lui ouvre les bras, il prend son essor…
Il a toute une vie devant lui…
Il pleure déjà!

Bosco57

Acrostiche laudateur…

V oilà, pour louange, l’hommage de loups-errants…

A peurés, acérés, adoucis, reconnaissants…

L ouvoyant des mercis, les hurlant…

E t le faisant, tant qu’il en est temps…

R uminant, à plein temps, le compliment…

I ntimant l’arrêt au temps…

E t vantant ses mérites à tous vents…

 

Bosco57

Tout autour

Viens…Viens! Viens faire un tour
Au pays qui tue l’Amour
C’est là! Dehors… autour
La rue! Et ses vautours…

Le vil temps, alentours
Mortifie, nuit et jour,
Aux jardins, dans les cours,
Le dormeur… Un jour… Toujours

Hisse-le, même lourd
Dieu t’a dit : »Aime! » Va, cours!
Il t’attend… Dans un four,

Où le gel… Mets au jour
Qui gît dans la nuit… Cours!
Redonnes-lui l’Amour

Bosco57

cirque de paris

sam_0684

Je suis sorti  avec un ami  et  avec l’animatrice et le fils de ma sœur .  Je prends le métro, la ligne 8 depuis  Félix Faure,  direct jusqu’au cirque . Nous avons mangé un sandwich dans la soirée, ensemble, en attendant à la porte.  Entrée a 20 heure ce vendredi 22/12/2016  par une porte de réception du cirque de couleur rouge. Il y a  des petites boutiques qui vendent des sandwichs et des boissons, et des jeux pour les enfants, des barbapapas,  des souvenirs du cirque.  Par une autre porte, les professionnels du cirque disent bienvenue aux visiteurs et nous placent dans un chaise,  comme les autres, parce que le cirque est très grand. A  la fin de la réception les chaises des visiteurs sont pleines : il y a beaucoup de monde !

sam_0699

La représentation du cirque Pinder  commence : entrent un magicien  avec une femme,  c’est incroyable, et  les clowns,  et un monsieur qui joue avec les lions, les tigres, un monsieur qui joue avec les chiens. Il y  a  aussi des  femmes et des  hommes qui font du trapèze au centre du cirque comme les gymnastes,  des acrobates japonais,  français,  et le dompteur de chameaux avec les chevaux, les ânes, les zèbres, et des acrobates qui sautent et voltigent sur une planche. C’est magnifique  le cirque !
A la fin, tout est terminé, et nous avons pris les photos ensemble pour cette grande occasion  de sortie.

Merci  bagagerie et merci   madame l’animatrice

m:  Zahid  Noureddine                            le mercredi   04/01/2017